EventsÉvènementsPodcast
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Le Venezuela a décidé d'expulser l'ambassadrice de l'UE à Caracas

Le Venezuela a décidé d'expulser l'ambassadrice de l'UE à Caracas
Tous droits réservés FEDERICO PARRA/AFP or licensors
Tous droits réservés FEDERICO PARRA/AFP or licensors
Par Maxime BayceEuronews avec AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

🇻🇪🇪🇺 | Bruxelles a demandé au gouvernement vénézuélien de "revenir" sur l'expulsion de son ambassadrice à Caracas.

PUBLICITÉ

L'Union européenne a demandé mercredi au gouvernement du Venezuela de "revenir" sur l'expulsion de son ambassadrice à Caracas, décidée en représailles à de nouvelles sanctions européennes.

L'UE demande de "revenir sur cette décision qui va accentuer l'isolement du Venezuela", a déclaré à l'AFP une porte-parole du chef de la diplomatie européenne Josep Borrell.

"Le Venezuela ne surmontera la crise actuelle que par la négociation et le dialogue. L'UE est prête à faciliter cela, mais une telle décision ne va pas aider", a souligné cette porte-parole, Nabila Massrali.

Le Venezuela a décidé mercredi l'expulsion de l'ambassadrice de l'UE à Caracas, Isabel Brilhante Pedrosa, de nationalité portugaise, en riposte à une nouvelle salve de sanctions imposées lundi, et lui a donné 72 heures pour quitter le pays.

Les Vingt-Sept pays de l'Union ont sanctionné lundi 19 hauts fonctionnaires du régime de Nicolas Maduro pour leur rôle dans des actes et décisions portant, selon eux, atteinte à la démocratie et à l'Etat de droit au Venezuela.

La décision, validée par les ministres européens des Affaires étrangères, porte à 55 le nombre total de responsables et hauts fonctionnaires du gouvernement vénézuélien sanctionnés par l'UE (interdiction de voyager et gel des avoirs sur le territoire de l'Union).

L'ambassadrice avait déjà été déclarée persona non grata en juillet 2020 en représailles à des sanctions européennes. Le gouvernement était toutefois revenu sur sa décision.

Le Venezuela est devenu en 2017 le premier pays d'Amérique latine à être sanctionné par l'UE.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Les cascades clandestines de "Crazy Pedro" au Venezuela

Au Venezuela, le parti du président Maduro s'empare du Parlement

Un supermarché iranien ouvre au Venezuela, comme un défi aux sanctions américaines