Empoisonnement d'Alexeï Navalny : un site d'investigation accuse le FSB

Empoisonnement d'Alexeï Navalny : un site d'investigation accuse le FSB
Tous droits réservés Alexander Zemlianichenko/Copyright 2019 The Associated Press. All rights reserved.
Tous droits réservés Alexander Zemlianichenko/Copyright 2019 The Associated Press. All rights reserved.
Par Euronews avec AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

D'après le site Bellingcat, qui dit avoir identifié ses membres, une cellule des services spéciaux russes serait à l'origine de l'empoisonnement.

PUBLICITÉ

Une cellule d'experts en armes chimiques des services spéciaux russes serait à l'origine de l'empoisonnement d'Alexeï Navalny… C'est ce qu'affirme le site d'investigation Bellingcat, qui ajoute que ces hommes suivaient l'opposant russe dans la plupart de ses voyages depuis 2017, l'année où il avait annoncé vouloir se présenter à la présidentielle.

D'après le média en ligne, trois de ces hommes, dont les noms et les photos sont révélés, l'ont suivi dans 37 de ses voyages, et ils se trouvaient dans les parages lors de son empoisonnement présumé en août dernier, en Sibérie, par un agent neurotoxique.

Le détracteur du président russe, toujours convalescent en Allemagne, aurait été empoisonné dans une chambre d'hôtel, à Tomsk. Des traces d'une substance de type Novitchock auraient été retrouvées sur des bouteilles d'eau proposées à l'hôtel et emportées par son entourage. Alexeï Navalny avait finalement été transféré et pris en charge en Allemagne.

En Russie, le Kremlin a refusé l'ouverture d'une enquête criminelle, la jugeant infondée.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Une progression des violences politiques en Europe

"Où est maman ?" L'histoire d'un petit garçon ukrainien enlevé par les forces russes

Vladimir Poutine salue le chiffre d'affaires record des échanges commerciaux entre la Russie et la Chine