EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Le retour à Erevan des prisonniers de guerre arméniens, dans le cadre de l'échange

Le retour à Erevan des prisonniers de guerre arméniens, dans le cadre de l'échange
Tous droits réservés AP/Russian Defense Ministry Press Service
Tous droits réservés AP/Russian Defense Ministry Press Service
Par Laurence Alexandrowicz
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Dans le cadre d'un échange de prisonniers, supervisé par la Russie, des soldats arméniens sont rentrés à Erevan, un mois après la fin des hostilités dans le Haut-Karabakh.

PUBLICITÉ

A l'aéroport militaire d'Erebuni, en Arménie, ils descendent parfois en boitant, blessés par la guerre. Ce sont des soldats qui avaient été faits prisonniers, lors de la guerre dans le Haut-Karabakh . 44 sont revenus en Arménie, dans le cadre d'un échange de prisonniers, supervisé par la Russie, un mois après la fin des hostilités.

 "L'avion de la Fédération de Russie sous mon contrôle a amené à Bakou en Azerbaïdjan 12 personnes, expliqueRustam Muradov, commandant de la force russe de maintien de la paix au Haut-Karabakh.** La partie azerbaïdjanaise a renvoyé 44 personnes qui sont arrivées avec moi à l'aéroport d'Erevan. Les forces de maintien de la paix russes contribueront à l'application de l'accord trilatéral".**

merci à tous ceux qui ont prié pour nos prisonniers

Les proches des prisonniers sont là pour les accueillir. A cet instant, la joie dépasse le souvenir amer d'un conflit qui s'est soldé par une déroute militaire de l'Arménie et d'importants gains territoriaux pour l'Azerbaïdjan.

** "Je ne peux pas décrire mes sentiments**, explique très émue Varditer, merci à tous ceux qui ont prié pour nos prisonniers. Merci à toutes les mères. Je ne peux pas exprimer ma joie tant je suis excitée. Mon bonheur est confus je ne peux pas dire grand-chose".

 Des milliers de personnes ont été tuées dans les deux camps lors des six semaines de combats, les pires depuis une première guerre dans les années 1990.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Au moins quatre morts dans des inondations en Arménie

Arménie : Manifestation monstre pour réclamer la démission de Nikol Pachinian

Vives protestations en Arménie après l'accord de délimitation de la frontière avec Azerbaïdjan