DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Comment l'Europe s'organise pour s'approvisionner en matériaux rares à l'avenir

euronews_icons_loading
euronews
euronews
Taille du texte Aa Aa

Si l'Europe doit évoluer vers une économie plus faible en carbone, elle devra alors tenir compte des ressources rares et limitées qui sont pourtant indispensables à cet avenir vert. Dans ce nouveau numéro de Business Planet, nous nous concentrons sur ces terres rares essentielles à la révolution des énergies renouvelables. Nous nous sommes rendus en Grèce pour voir comment une petite société d'ingénierie aide les compagnies minières à prospecter avec une méthode plus respectueuse de l'environnement.

Euronews
Comment l'Europe va s'organiser pour s'approvisionner en matériaux rares à l'avenirEuronews

Les métaux sont des éléments clés pour les aimants, les moteurs et les batteries, utilisés dans des secteurs à forte croissance, comme la production de voitures électriques et d'éoliennes. Cette PME grecque s’occupe de les dénicher en offrant ses services d’exploration aux entreprises minières pour les aider à prospecter sans avoir à creuser dans le sol.

"Nous appliquons la technologie de la sismique passive, qui est basée sur l'enregistrement et l'analyse des signaux sismiques naturels, tels que les tremblements de terre ou les bruits sismiques", explique Nikos Martakis, Président de Seismotech. "Cela permet de cartographier les ressources minérales du sous-sol de manière écologique".

Euronews
Comment l'Europe va s'organiser pour s'approvisionner en matériaux rares à l'avenirEuronews

Seismotech fait partie de Smart Exploration, un projet financé par l’Union européenne qui vise à développer des solutions plus rentables et durables dans l'industrie minière. "Smart exploration nous a permis de nous concentrer sur la recherche et l'innovation. Nous avons mis notre expertise du pétrole et du gaz au service de l'exploration minière et nous avons eu l'occasion de collaborer, d'échanger des idées et des connaissances avec le monde universitaire et industriel en Europe", souligne Nikos Martakis.

Euronews
Comment l'Europe va s'organiser pour s'approvisionner en matériaux rares à l'avenirEuronews

Dépendance

Le soutien aux entreprises comme Seismotech s'inscrit donc dans une stratégie européenne plus large. Trente éléments sont répertoriés par l'Union européenne comme indispensables pour l’avenir de l'économie européenne. On estime par exemple que l'UE aura besoin de 18 fois plus de lithium d'ici à 2030 notamment pour l’utilisation de batteries et le stockage de l'énergie.

Mais problème : beaucoup de ces métaux viennent de pays extérieurs à l’Union européenne, comme la Chine. Un nouveau plan européen vise donc à réduire cette dépendance en renforçant l'approvisionnement, la transformation et le recyclage au niveau national.

Euronews
Comment l'Europe va s'organiser pour s'approvisionner en matériaux rares à l'avenirEuronews

"Les terres rares sont principalement importées de Chine, et nous devons donc trouver une stratégie afin de réduire notre dépendance vis-à-vis de ce pays", explique Ioannis Paspaliaris, professeur à l'Université polytechnique nationale d'Athènes. "C'est pourquoi l'Union européenne a élaboré une stratégie qui comprend deux étapes. La première consiste à exploiter nos propres ressources et la seconde à diversifier notre approvisionnement".

Pour donner un nouveau souffle aux secteurs minier et métallurgique, l'UE a également mis en place un organisme appelé "Alliance européenne pour les matières premières". "_Les matériaux des terres rares sont essentiels à la production de quasiment tous les produits industriels de notre société : des téléphones portables aux panneaux photovoltaïques, en passant par les éoliennes", note Ioannis Paspaliaris. "Si nous voulons préserver la qualité de nos modes de vie et avoir une transition en douceur vers l'économie verte, il est important de garantir l'approvisionnement de ces matériaux"._

Euronews
Comment l'Europe va s'organiser pour s'approvisionner en matériaux rares à l'avenirEuronews