DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Enquête anti-monopole contre Alibaba : Pékin veut-il couper les ailes à Jack Ma ?

euronews_icons_loading
Enquête anti-monopole contre Alibaba : Pékin veut-il couper les ailes à Jack Ma ?
Tous droits réservés  Mark Lennihan/Copyright 2020 The Associated Press. All rights reserved.
Taille du texte Aa Aa

"Ma philosophie consiste à être amoureux du pouvoir mais sans jamais l'épouser". Cette phrase est de Jack Ma, le fondateur d'Alibaba, mais l'heure n'est plus aux sentiments. Le milliardaire chinois, pourtant membre du Parti communiste chinois, est désormais dans le collimateur des autorités de son pays, qui semblent décidées à lui couper les ailes.

Pékin a annoncé avoir ouvert une enquête contre Alibaba, le mastodonte du commerce électronique fondé par Jack Ma en 1999.

Le pouvoir du président Xi Jinping semble déterminé à lutter contre les tendances monopolistiques des groupes privés comme Alibaba, dont les plateformes de vente en ligne sont utilisées par des centaines de millions de Chinois, et qui ont fait de Jack Ma, ancien professeur d'anglais visionnaire, l'un des hommes les plus riches du monde, assis sur 58 milliards de dollars.

La cause de ses ennuis est peut-être liée à l'annulation récente de l'introduction en bourse d'Anr Group, dont il est le premier actionnaire.

Jack Ma a pu froisser le régime communiste en critiquant publiquement les régulateurs financiers de son pays quelques jours avant l'entrée en Bourse d'Ant Group.