DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Triste Noël pour des milliers de chauffeurs routiers bloqués à Douvres

euronews_icons_loading
Triste Noël pour des milliers de chauffeurs routiers bloqués à Douvres
Tous droits réservés  Alberto Pezzali/Copyright 2020 The Associated Press. All rights reserved
Taille du texte Aa Aa

C'est un réveillon de Noël amère qu'on passé plusieurs milliers de chauffeurs routiers, toujours bloqués à Douvres.

Si le port britannique à rouvert mercredi après deux jours d'interruption, le trafic ne reprend qu'au compte-goutte. La France exige en effet des routiers qu'ils présentent un test négatif au Covid-19 avant d'entrer sur son territoire, pour éviter d'y introduire une nouvelle variante du virus, plus contagieuse.

26 pompiers français, équipés de 10 000 tests, sont venus prêter main-forte ce jeudi aux Britanniques. Selon Londres toutefois, il faudra "quelques jours" pour décongestionner la zone, où s'étirent des files de camions à l'arrêt.

C'est très dur, c'est très dur. Nous sommes tous épuisés. Nous sommes sales. Il n'y a pas de douche, rien
Michaela Manetas
Routière roumaine

De quoi irriter les personnes bloquées, routiers et autres, tous impatients de rentrer chez eux pour les fêtes, et obligés d'attendre dans des conditions sommaires, sans sanitaires ni moyens de se restaurer.

"C'est très dur, c'est très dur. Nous sommes tous épuisés. Nous sommes sales. Il n'y a pas de douche, rien", raconte la voyageuse roumaine Michaela Manetas.

"Nous sommes si près de l'entrée, ils devraient donc faire quelque chose pour améliorer la circulation. Je veux dire, pour améliorer le voyage avec les ferrys", estime pour sa part Alex Rudac, un ressortissant roumain essayant de rentrer chez lui.

La France a été critiquée par Bruxelles ce jeudi pour les restrictions qu'elle a imposées au Royaume-Uni, la commissaire européenne en charge du transport, qui estime que 10 000 camionneurs européens ont des difficultés pour revenir sur le continent.

Sous pression pour résorber les milliers de camions bloqués, les autorités britanniques ont garanti jeudi la poursuite des liaisons ferroviaires et maritimes trans-Manche le jour de Noël.