DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Accord post-Brexit : les pêcheurs britanniques s'inquiètent

euronews_icons_loading
Accord post-Brexit : les pêcheurs britanniques s'inquiètent
Tous droits réservés  Caption
Taille du texte Aa Aa

L'accord de Brexit ne satisfait les pêcheurs britanniques. Depuis le 1er janvier, leurs concurrents européens gardent un accès aux eaux de Royaume-Uni, et ce jusqu'en juin 2026 ; cinq années au cours desquelles l'UE devra progressivement renoncer à 25% des valeurs de ses prises qui totalisent 650 millions d'euros par an.

"Nous n'avons pas vraiment la possibilité de mettre fin à l'accès de l'UE à nos eaux, et nous n'avons même pas réussi à retrouver notre limite exclusive de 12 milles uniquement pour les bateaux britanniques" déplore Aaron Brown de l'association Fishing for leave, qui défend les intérêts de la profession au Royaume-Uni.

"Nous ne gagnons donc que très peu et au bout de cinq ans, il sera extrêmement difficile de passer à autre chose car, nos dirigeants vont toujours chercher désespérément à ne pas contrarier l'UE" souligne-t-il.

Si le Royaume-Uni limite l'accès ou les captures de l'UE, Bruxelles peut prendre des mesures de rétorsion en imposant des droits de douane sur les produits de la pêche ou d'autres biens britanniques, voire suspendre une grande partie de l'accord commercial tout en maintenant intactes les règles de concurrence loyale.