DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Nous rapprocher en cette période de pandémie grâce à la technologie

Access to the comments Discussion
Par Charlotte Kan
euronews_icons_loading
euronews
euronews   -   Tous droits réservés  euronews
Taille du texte Aa Aa

Dans ce nouvel épisode de Spotlight, nous découvrons comment le Japon utilise la technologie pour améliorer la communication entre les humains, à une époque où l'on doit garder nos distances les uns avec les autres.

Située au sein de la préfecture de Shizuoka - célèbre pour ses plantations de thé et sa vue imprenable sur le Mont Fuji - la ville de Fujieda s'efforce d'offrir une qualité de vie élevée à ses 140 000 habitants.

En raison de l'épidémie de Covid-19, de nombreuses personnes âgées vivant seules ou en maison de retraite ne peuvent plus recevoir la visite de leur famille et de leurs amis, avec tous les risques que cela induit sur leur santé mentale.

Un robot pour accompagner les personnes âgées

La ville peut donc leur louer un compagnon inhabituel... un petit robot, appelé PaPeRo. "Quand je me réveille le matin, avoir PaPeRo près de moi m’encourage à parler, de façon naturelle. J'ai donc l'impression de commencer la matinée par une conversation, ça me permet de me sentir moins seule", témoigne Natsume Emiko, une résidente de Fujieda.

Grâce à sa fonction de reconnaissance vocale basée sur l'intelligence artificielle, ce robot aide les personnes âgées à converser. Il leur permet également de rester en contact avec leurs proches, grâce à l’envoie de messages ou de photos. Enfin, il peut également servir à surveiller la santé de son utilisateur, en identifiant les changements dans ses activités.

Euronews
Le robot PaPeRo.Euronews

Fujieda a été l'une des premières villes du Japon à piloter ce projet au plus fort de la pandémie. "PaPeRo peut prendre des photos pour les envoyer à des parents vivant loin, explique Makita Tsuyoshi, chef de section de la ville de Fujieda. U_n jour, alors que son utilisatrice âgée s’était effondrée sur le sol, le robot a envoyé une photo à sa famille. Ils l’ont alors immédiatement appelée et ont découvert qu'elle avait une fracture et ne pouvait donc plus bouger. Grâce A PaPeRo, ils ont su qu'il y avait une urgence et ont pu amener leur grand-mère chez le médecin_."

Pour la société japonaise de technologie de l'information et d'électronique NEC Corporation, qui fabrique PaPeRo, de tels robots peuvent améliorer les contacts entre les humains.

"J'ai commencé à développer Papero parce que ma mère vivait loin et que je voulais trouver un moyen de garder un oeil sur elle. Certains vivent seuls et se sentent tristes, donc ils veulent avoir quelqu'un à qui parler. Les gens utilisent la fonction conversation en moyenne 15 fois par jour et plus de 50 fois pour certains d'entre eux", explique Matsuda Tsuguhiro, le développeur de PaPeRo chez NEC Corporation.

Des masques intelligents

Les périodes de crises sont toujours des boosters d'innovation. Avant la pandémie, la start-up japonaise Donut Robotics testait des robots de traduction pour aider les touristes dans les aéroports, mais le projet a dû s’arrêter.

Et alors que le monde entier s'est mis à porter un masque, les employés de la société ont eu l’idée d'utiliser le même logiciel qu'ils avaient développé pour créer un masque intelligent. Donut Robotics affirme que son masque C-FACE est le premier au monde à se connecter à internet par Bluetooth.

"En tant que société de robotique, nous avons réfléchi à ce que nous pourrions faire, et nous avons imaginé un masque connecté à un smartphone, qui pourrait aider à maintenir une distance sociale, numériser les voix, ou traduire. Nous avons donc décidé de le développer", explique Ono Taisuke, le PDG de Donut Robotics.

Associé à une application, le masque peut traduire la parole de son utilisateur en plusieurs langues grâce à son microphone intégré, amplifier sa voix ou transcrire ses mots.

Les humains sont des êtres sociaux : la technologie ne peut pas remplacer les interactions réelles. Cependant, lorsque nous ne pouvons pas nous voir en face à face et que nous devons rester éloignés les uns des autres pour notre propre bien, elle peut certainement améliorer un peu nos échanges.