DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Stella Kyriakides : "Je considère qu’il n’y a pas eu de retard" dans la stratégie de vaccination

Access to the comments Discussion
Par Maria Psara
euronews_icons_loading
La Commissaire européenne en charge de la Santé Stella Kyriakides
La Commissaire européenne en charge de la Santé Stella Kyriakides   -   Tous droits réservés  Francois Lenoir/AP
Taille du texte Aa Aa

L'heure n'est pas aux reproches. La Commissaire européenne en charge de la Santé souligne qu'en ce moment l'Union européenne doit avant tout se concentrer sur la lutte contre la pandémie. Stella Kyriakides défend d'ailleurs la stratégie de vaccination mise en place par son institution.

Elle rappelle qu’au lancement de la stratégie, en juin dernier, les incertitudes étaient fortes sur le développement d’un vaccin. "En six mois nous avons constitué un portefeuille de six candidats-vaccins, nous avons déjà approuvé celui de BioNTech et Pfizer, nous avons commencé la vaccination dans les 27 Etats membres et l'Agence européenne des médicaments évalue le vaccin de Moderna. Donc je considère qu'il n'y a pas eu de retard", précise la responsable chypriote. La Commissaire rappelle d’ailleurs que les Etats membres ont été impliqués dans l’élaboration de ce plan auquel ils ont donné leur accord.

Pour le moment Stella Kyriakides n’est pas en mesure d’indiquer quand les prochains vaccins seront autorisés dans l’UE. Elle souligne aussi qu’il n'y a pas de preuve scientifique pour envisager un mélange des vaccins ou un report de la seconde injection. "Il n'y a pas selon mes informations de preuve scientifique ou de test clinique pour soutenir cela", souligne la Commissaire européenne.

Journaliste • Grégoire Lory