DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Vaccination : l'Italie affiche ses ambitions

euronews_icons_loading
Service de soins intensifs, hôpital Tor Vergata, Rome, 13 décembre 2020.
Service de soins intensifs, hôpital Tor Vergata, Rome, 13 décembre 2020.   -   Tous droits réservés  Alessandra Tarantino/Copyright 2020 The Associated Press. All rights reserved
Taille du texte Aa Aa

Le ministre italien de la santé Roberto Speranza compte augmenter la cadence des opérations vaccinales : il vise 70 000 personnes vaccinées chaque jour, et six millions d'ici fin mars, une fois que les 470 000 doses supplémentaires de Pfizer BioNTech auront été livrées, mais aussi celles de Moderna et AstraZeneca. Une palette à laquelle pourrait s'ajouter un vaccin italien, le Reithera, dont les essais cliniques de phase 1 se montrent "encourageants", selon les autorités sanitaires.

Le pays est pour l'instant numéro un de l'Union Européenne, pour le ratio de personnes vaccinées rapporté à la population : plus de 322 000 ressortissants italiens ont déjà pu bénéficier d'une injection.

Mais de fortes disparités subsistent entre les régions, alors que le rebond épidémique se confirme avec plus de 18 000 nouveaux cas enregistrés chaque jour. Et la pénurie de personnel médical reste un obstacle majeur à la réalisation de ces plans ambitieux, alors que 15 000 recrutements sont prévus dans les mois à venir, pour espérer vacciner 60 à 70 % de la population italienne d'ici fin août, comme le clament les responsables en charge de ce dossier, alors que près d'une personne sur deux affiche pour l'heure des réticences à franchir le pas.