DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Trois jours après le passage de Filomena, Madrid toujours au ralenti

euronews_icons_loading
Trois jours après le passage de Filomena, Madrid toujours au ralenti
Tous droits réservés  Manu Fernandez/Copyright 2021 The Associated Press. All rights reserved.
Taille du texte Aa Aa

La capitale espagnole vit toujours au ralenti ce mardi, trois jours après le passage d'une tempête de neige historique. Les écoles resteront fermées, au moins jusqu'au 18 janvier. Et si le manteau blanc donne à Madrid des airs de station de ski, les importantes chutes de neige ont causé des dégâts matériels, notamment sur le réseau de chauffage.

Par ailleurs, certains quartiers ne sont toujours pas déneigés. A court de sel et de chasse-neige, les autorités se sont concentrées sur les axes principaux, et la vague de froid qui frappe la ville n'arrange rien, comme l'explique Ernesto Mantilla, agent d'entretien et de nettoyage urbain : "La glace est très dure et c'est le principal problème que nous avons. De plus, ces températures très basses signifient que ça ne dégèle pas et que la glace ne se ramollit pas."

La situation est très chaotique, pas dans les rues principales qui ont plus de ressources comme on dit, mais dans les rues plus secondaires, qui ne sont pas commerciales. Je crois que 3 ou 4 jours plus tard, c'est toujours difficile de sortir.
Alberto Leiva
habitant de Madrid

Une unité de l'armée espagnole a été appelée en renfort à Madrid et sa région, pour aider à déneiger les entrées des établissements de santé. "En ce moment, nous dégageons l'entrée principale de l'hôpital régional de Madrid Severo Ochoa. Cette mission nous a été confiée pour cet hôpital et pour d'autres", confirme le Lieutenant Robles.

La priorité pour les autorités est de permettre l'acheminement des doses de vaccin Pfizer, arrivés lundi à Barcelone et Vitoria. Baptisée « Filomena », la tempête a fait au moins trois morts dans le pays.