This content is not available in your region

Estonie : une europhile désignée comme Première ministre

Access to the comments Discussion
Par Anne Devineaux  avec AFP
euronews_icons_loading
Estonie : une europhile désignée comme Première ministre
Tous droits réservés  Raul Mee/Copyright 2019 The Associated Press. All rights reserved

En Estonie, pour la première fois, c'est une femme qui devrait prendre la tête du gouvernement. Kaja Kallas, 43 ans a été désignée pour remplacer Juri Ratas. Ce dernier a démissionné après l'ouverture d'une enquête pour corruption contre son parti de centre-droit (Parti du centre).

Ancienne députée européenne et europhile convaincue, Kaja Kallas qui dirigeait jusqu'à présent l'opposition dispose de deux semaines pour former un cabinet de coalition et obtenir le soutien du Parlement.

"Je pense que nos institutions doivent travailler sur cette affaire de corruption contre le Parti du centre. Toute personne impliquée devra en assumer les conséquences. Juri Ratas a pris ses responsabilités en partant. Je pense que nous sommes toujours dans une situation de pandémie, nous avons besoin d'un gouvernement actif qui puisse prendre des décisions" a t-elle déclaré.

La démission de Juri Ratas a fait tomber la coalition de centre-droit au pouvoir, qui comprenait le parti d'extrême droite EKRE. Une future alliance pourrait voir le jour entre les deux partis qui alternent au pouvoir depuis trente ans dans cet état balte, le Parti du centre et le parti de la réforme de Kaja Kallas.

Tous deux soutiennent fermement l'appartenance de l'Estonie à l'Union européenne et à l'OTAN, qu'ils considèrent comme un tampon face à la Russie.