DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

La Russie quitte le traité de transparence militaire "Open Skies"

euronews_icons_loading
A bord d'un appareil russe
A bord d'un appareil russe   -   Tous droits réservés  euronews screeshot
Taille du texte Aa Aa

Le Traité Open Skies est moribond. La Russie vient de quitter cet accord international de transparence militaire, qui autorise plusieurs pays à survoler le territoire des autres pour surveiller leurs activités militaires et tactiques. Les Etats-Unis avaient abandonné le traité Ciel Ouvert l'année dernière et ce n'était qu'une question de mois avant que la Russie ne le fasse aussi.

Pour l'OTAN, qui dit prendre acte de cette décision, et pour l'Union Européenne, qui aura joué les arbitres jusqu'au bout entre Washington et Moscou, le départ de la Russie est un échec et une source d'inquiétude. Open Skies était l'un des derniers instruments de stabilité stratégique et de transparence militaire entre deux poids lourds de la diplomatie internationale... 35 pays l'ont signé, 33 en sont encore tributaires.

La responsabilité de ce quasi-échec, désormais, du traité, incombe entièrement aux Etats-Unis et à leurs alliés de l'Otan, a déclaré la diplomatie russe dans un communiqué ce vendredi.