This content is not available in your region

Tremblement de terre meurtrier en Indonésie, l'île de Célèbes dévastée

Access to the comments Discussion
Par euronews  avec AFP, AP
euronews_icons_loading
Tremblement de terre meurtrier en Indonésie, l'île de Célèbes dévastée
Tous droits réservés  Sadly Ashari Said/Copyright 2021 The Associated Press. All rights reserved.

Ces images sont celles d'un hôpital sur l'île de Célèbes en Indonésie... Le bâtiment s'est effondré la nuit dernière sous la puissance du séisme de magnitude 6,2 qui vient de frapper la région.

Au moins 37 personnes sont mortes, 29 rien que dans la ville de Mamuju, mais ce bilan n'est que très provisoire selon l'agence de gestion des catastrophes. Les secours fouillent les décombres dans l'espoir de retrouver des survivants.

"L’hôpital est détruit. Il s’est effondré. Il y a des patients et du personnel de l’hôpital prisonniers des décombres et nous sommes en train de les évacuer", a dit à l’AFP Arianto, un responsable des secours dans la ville de Mamuju affectée par le séisme. Il a estimé le nombre de personnes prisonnières entre 10 et 20, sans pouvoir confirmer si elles étaient en vie.

Le tremblement de terre a aussi blessé des centaines de personnes, car des dizaines de bâtiments se sont effondrés.

Des milliers d'Indonésiens se retrouvent donc sans abri. Au moins trois glissements de terrain ont été signalés, coupant l'accès à l'une des principales routes de la province. L'aéroport local de Mamuju a aussi été endommagé.

Le tremblement de terre de magnitude 6,2, selon l'Institut américain de géophysique, s'est produit vendredi à 02h18 heure locale (jeudi 18h18 GMT). L'épicentre du séisme a été localisé à 36 km au sud de Mamuju, à une profondeur relativement peu profonde de 18 km, a précisé l'Institut américain de géophysique (USGS).

Risque de tsunami

L'agence de météorologie et géophysique a mis en garde contre la possibilité de nouvelles secousses et demande aux habitants d'éviter le bord de mer à cause du risque de tsunami.

L'archipel indonésien se trouve sur la "ceinture de feu" du Pacifique, une zone de forte activité sismique.

La région de Palu, sur l'île de Célèbes, avait été déjà frappée en septembre 2018 par un très fort tremblement de terre de magnitude 7,5 suivi d'un tsunami dévastateur.

Cette catastrophe avait fait plus de 4 300 morts et disparus et au moins 170 000 déplacés.