DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Etats-Unis: alerte au tsunami après un séisme en Alaska

Access to the comments Discussion
Par AFP
NWS Tsunami Alert
NWS Tsunami Alert   -   Tous droits réservés  Twitter
Taille du texte Aa Aa

Un séisme de magnitude 8,2 s'est produit tard mercredi au large de la péninsule d'Alaska, selon l'Institut américain de géophysique (USGS), poussant les autorités américaines à déclencher une alerte au tsunami.

Le tremblement de terre s'est produit à 91 km au sud-est de la localité de Perryville, selon l'USGS. L'alerte au tsunami concerne le sud-est de l'Alaksa.

Dans un communiqué, le système américain d'alerte aux tsunamis a prévenu que des "vagues de tsunami dangereuses" seraient possibles le long de certaines côtes.

Perryville est située à quelque 800 km d'Anchorage, la plus grande ville de l'Alaska.

Une alerte au tsunami a été émise pour Hawaï mercredi soir à la suite d'un important tremblement de terre au large de la péninsule de l'Alaska.

Selon le Honolulu Star Advertiser, le Centre d'alerte aux tsunamis du Pacifique a indiqué que la magnitude était de 8,1 et qu'"une enquête était en cours pour déterminer s'il y avait une menace de tsunami pour Hawaï". Mais l'U.S. Geological Survey a déclaré que le séisme était de magnitude 8,2 et qu'il avait frappé à 91 kilomètres à l'est, au sud-est de Perryville, en Alaska.

"Sur la base de toutes les données disponibles, un tsunami a pu être généré par ce tremblement de terre qui pourrait être destructeur sur les zones côtières, même loin de l'épicentre"
PTWC
Le centre d’alerte des tsunamis dans le Pacifique

"Sur la base de toutes les données disponibles, un tsunami a pu être généré par ce tremblement de terre qui pourrait être destructeur sur les zones côtières, même loin de l'épicentre", a déclaré le PTWC.

D'après les données sismiques préliminaires, le tremblement de terre devrait avoir été ressenti par presque tout le monde dans la zone de l'épicentre. Il pourrait avoir causé des dommages légers à modérés.

Des secousses modérées ont probablement eu lieu à Perryville, Chignik Lake et Sandpoint.

En octobre 2020, une alerte au tsunami avait été déclenchée à la suite d'un séisme de magnitude 7,5 survenu au large des côtes de cet Etat américain, mais aucun phénomène de grande ampleur n'avait été constaté. Le séisme n'a pas fait de victime ni de dégâts majeurs, dans une zone très isolée et peu peuplée.

L'Alaska fait partie de la ceinture de feu du Pacifique, zone très active pour les séismes et qui s'étend du golfe d'Alaska à la péninsule russe du Kamtchatka.

Le 27 mars 1964, un séisme de magnitude 9,2, le plus violent jamais enregistré aux Etats-Unis et dans le monde, avait frappé la région d'Anchorage. Il avait duré plusieurs minutes et provoqué un raz-de-marée destructeur sur toute la côte ouest américaine, faisant au total plus de 250 victimes.