PUBLICITÉ

Trois hommes pour le parti d'A. Merkel : la CDU se choisit un président

Angela Merkel au Bundestag à Berlin, le 8 décembre 2020
Angela Merkel au Bundestag à Berlin, le 8 décembre 2020 Tous droits réservés Markus Schreiber/Copyright 2020 The Associated Press. All rights reserved
Tous droits réservés Markus Schreiber/Copyright 2020 The Associated Press. All rights reserved
Par Euronews avec AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Trois hommes sont candidats à l'élection de la présidence de la CDU, le parti conservateur d'Angela Merkel. La chancelière ne se présentera pas pour un cinquième mandat, le président de CDU aura une chance de lui succéder à la tête de l'Allemagne.

PUBLICITÉ

Le parti conservateur allemand d'Angela Merkel élit ce samedi un président pour succéder à la protégée de la chamelière qui a jeté l'éponge l'hiver dernier.

Armin Laschet, Friedrich Merz et Norbert Röttgen sont les trois candidats à la présidence de la CDU et ils ont tous les trois l'ambition de prendre la place d'Angela Merkel.

Friedrich Merz a 66 ans, il y a une vingtaine d'années Angela Merkel lui avait soufflé le poste de président de la CDU et aujourd'hui ce pilote d'avion rêve de prendre sa revanche.

Friedrich Merz est un libéral convaincu sur les questions économiques, c'est un conservateur en matière de sécurité et d'immigration, et il a un long parcours politique derrière lui, notamment au Bundestag et au Parlement européen.

Armin Lachet set un ancien journaliste, il célébrera en février son soixantième anniversaire et il incarne la continuité de l'ère Merkel.

Armin Lachet est un catholique pratiquant, un pro-européen et un proche d'Angela Merkel dont il a soutenu en 2015 la politique d'accueil des réfugiés.

Face à Friedrich Merz et Armin Lachet, Norbet Röttgen est l'outsider

Norbert Röttgen a 55 ans, il est avocat et, en 2012, Angela Merkel l'avait démis de ses fonctions de ministre de l'Environnement.

Il défend un programme centriste et plaide pour renforcer la lutte contre le réchauffement climatique.

Le vote de la CDU tombe neuf mois avant les prochaines élections fédérales allemandes.

Mille un délégués de la CDU sont appelés à voter.

Tous les candidats conservateurs à la succession d'Angela Merkel ne se sont encore pas dévoilés, mais celui qui prendra la tête de la CDU partira avec un avantage.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

E. Macron : la montée de l'extrême droite est un "mauvais vent" qui souffle sur l'Europe

Macron qualifie la montée de l'extrême droite de "vent mauvais" pour l'Europe

Ukraine : l’OTAN pointe les restrictions sur l’usage d’armes occidentales