DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

L’Union européenne condamne l’arrestation d’Alexeï Navalny

euronews_icons_loading
L’Union européenne condamne l’arrestation d’Alexeï Navalny
Tous droits réservés  ALEXANDER NEMENOV/AFP or licensors
Taille du texte Aa Aa

Pour l’Union européenne l’arrestation de l’opposant russe Alexeï Navalny à son arrivée à Moscou est inacceptable. "Sa détention représente une violation des droits de l’homme et nous le soutenons", insiste le président du Parlement européen David Sassoli.

La Lituanie, la Lettonie et l’Estonie, membres de l’UE, ont demandé aux institutions européennes de commencer à élaborer de nouvelles sanctions contre la Russie. De son côté le Haut-Commissariat aux droits de l’homme des Nations Unies se dit "profondément troublé" et demande une enquête impartiale.

En réponse le ministre russe des Affaires étrangères estime que les dirigeants Occidentaux ont sauté sur cette occasion pour détourner l’attention de la pandémie. "Nous avons seulement comme fait le témoignage d’Alexeï Navalny auprès des services allemands", souligne Sergueï Lavrov.

Le cas de l’opposant pourrait s’inviter cette semaine lors du sommet européen en visioconférence. Toutefois il faudra attendre un peu plus tard dans le mois la réunion des 27 ministres des Affaires étrangères pour envisager des mesures et des sanctions.