DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

La Floride accueille Trump, New York célèbre son départ

euronews_icons_loading
La Floride accueille Trump, New York célèbre son départ
Tous droits réservés  AFP
Taille du texte Aa Aa

S'il n'a pas assisté à la cérémonie d'investiture, Donald Trump a du moins écrit une lettre à son successeur. Joe Biden a même qualifié le courrier de "très aimable".

Désormais l'ex-président américain est retranché dans sa luxueuse résidence de Mar-a-Lago en Floride. Sur son chemin, de nombreux partisans s'étaient massés pour l'accueillir.

"Nous sommes venus très souvent lui témoigner notre soutien et lui montrer notre reconnaissance pour ce qu'il a fait. Pour nous, ce type travaille comme un fou, il ne dort jamais et il a eu beaucoup d'obstacles sur son chemin", réagit un pro-Trump.

"Je suis contente pour lui qu'il puisse prendre sa retraite, retrouver la paix, jouer au golf, être un grand-père pour ses petits-enfants, être un père pour ses enfants, être loin des mensonges et de la haine de la capitale fédérale", dit cette autre habitante.

"Le vrai président est ici, c'est lui le vainqueur, pas Biden. Je ne connais pas cet homme", s'insurge une autre partisane.

En revanche, à New York, où il résidait auparavant, le milliardaire républicain n'est plus le bienvenu. Ils étaient nombreux hier à fêter son départ.

"C'est un grand soulagement et une occasion énorme de voir notamment Kamala Harris, fillle de migrants jamaïquains et indiens incarner l'histoire américaine", dit cet homme, artiste et activiste.

"Donald Trump n'était pas fait pour être président. Il a causé beaucoup de morts, y compris mon père décédé du Covid. Je sais qu'il ne serait pas mort si nous avions eu quelqu'un de mature à la présidence", accuse cette New-yorkaise.