PUBLICITÉ

La dépouille du policier tué lors de l'assaut des pro-Trump sera exposée au Capitole

La dépouille du policier tué lors de l'assaut des pro-Trump sera exposée au Capitole
Tous droits réservés Ufficio Procuratore Columbia
Tous droits réservés Ufficio Procuratore Columbia
Par Laurence Alexandrowicz
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Un hommage exceptionnel va être rendu à l'agent Brian Sicknick, 42 ans, décédé des suites de ses blessures lors de l'assaut du Capitole. Sa dépouille sera exposée dans la Rotonde du siège du Parlement américain à Washington.

PUBLICITÉ

Ambiance très tendue aux Etats-Unis, trois semaines après l'assaut du Capitole. Les forces de l'ordre assurent que des menaces pèsent sur les politiciens, demandent aux élus démocrates et républicains de signaler leurs déplacements et renforcent la sécurité dans les aéroports et les gares.  Une nouvelle vidéo, caméra embarquée d'un policier du capitole, montre la violence des événements du 6 janvier qui ont fait cinq morts.

Devant le Capitole, les hommages se multiplient pour Brian Sicknick. Ce policier de 42 a été tué lors des émeutes. Frappé à la tête avec un extincteur, il a succombé à ses blessures le lendemain du chaos. Sa dépouille sera exposée sous la coupole du Capitole, un hommage exceptionnel, réservé à seulement 4 personnes avant lui : le révérend Billy Graham, la figure des droits civiques Rosa Parks, et deux autres policiers du Capitole, Jacob Chestnut et John Gibson, tués au Congrès lors d'un échange de coups de feu en 1998.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Nouvelle frappe russe sur Kharkiv, supermarché visé, Zelensky traite Poutine de "fou"

Mike Pence : "Je crois que l'Amérique est le leader du monde libre"

Procès Trump : aucun juré choisi à l'issue du premier jour