DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Mondial-2022 : le Qatar continue de se "verdir" en cultivant son propre gazon

Access to the comments Discussion
Par euronews
euronews_icons_loading
Mondial-2022 : le Qatar continue de se "verdir" en cultivant son propre gazon
Tous droits réservés  Hassan Ammar/Copyright 2019 The Associated Press. All rights reserved.
Taille du texte Aa Aa

Jamais une Coupe du monde de football n'aura été autant décriée. Pour nombre d'experts, le Mondial 2022 au Qatar est avant tout une aberration écologique. Depuis son attribution en 2010, le petit Émirat, l'un des pays les plus riches de la planète, cherche à développer des solutions pour faire taire les critiques comme cette pépinière géante de 800 000 mètres carrés. Objectif : cultiver son gazon en utilisant de l'eau recyclée.

"Pour nous, c'est un défi car nous sommes dans un pays aride et désertique. On veut montrer que nous n'avons pas besoin de tout faire venir de l'extérieur. Nous sommes capables de le faire ici à Doha. Nous sommes capables de construire quelque chose qui laissera un héritage. C'est quelque chose qui restera après la Coupe du monde parce que avons encore besoin de planter plus d'espace paysager" souligne Yasser Abdulla Al-Mulla en charge de la gestion paysage et sport pour le Mondial-2022.

Les 5000 mètres cubes d'eau utilisée chaque jour proviennent d'une usine de traitement des eaux usées. Douze espèces de gazon ont été testés pour trouver celle qui résistera à la chaleur tout en respectant les normes de la FIFA.

Le Qatar affirme que les 8 stades et 41 sites seront tous verdis pour le coup d'envoi en novembre 2022.