This content is not available in your region

Haïti : manifestation de l'opposition et imbroglio constitutionnel

Access to the comments Discussion
Par Olivier Peguy  avec AFP, AP
euronews_icons_loading
Haïti : manifestation de l'opposition et imbroglio constitutionnel
Tous droits réservés  AFP

Nouvelle manifestation de l'opposition en Haïti, sur fond d'imbroglio autour de la date de fin du mandat du président Jovenel Moïse. Cela s'inscrit dans un contexte d'instabilité politique chronique.

Ce vendredi, une nouvelle manifestation d'opposants était organisée dans les rues de Port-au-Prince.

Les manifestants réclament le départ du président Jovenel Moïse.

La situation s'est tendue ces derniers jours autour de la date de la fin du mandat du président.

L'actuel chef de l'Etat assure que son mandat se terminera le 7 février 2022.

Ses opposants affirment que ce mandat présidentiel s'est achevé le 7 février de cette année, et que donc Jovenel Moïse ne peut se maintenir au pouvoir.

En début de semaine, l'opposition a désigné trois magistrats pour assurer l'intérim à la tête d'une transition.

Le président Jovenel Moïse a répliqué, en dénonçant une "tentative de coup d'Etat".

Ce nouveau bras-de-fer entre le pouvoir et l'opposition se déroule dans un contexte d'instabilité politique chronique dans cette île des Caraïbes.