PUBLICITÉ

Russie : l'opposant Alexei Navalny condamné deux fois dans la même journée

Russie : l'opposant Alexei Navalny condamné deux fois dans la même journée
Tous droits réservés Alexander Zemlianichenko/Copyright 2021 The Associated Press. All rights reserved
Tous droits réservés Alexander Zemlianichenko/Copyright 2021 The Associated Press. All rights reserved
Par Olivier Peguy avec AFP, AP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

En Russie, l'opposant Alexei Navalny condamné deux fois dans la même journée. Une amende de 10 000 euros dans une affaire de diffamation, et surtout deux ans et demi de prison ferme pour violation du contrôle judiciaire.

PUBLICITÉ

En Russie, l'opposant Alexeï Navalny condamné deux fois dans la même journée. Une amende dans une affaire de diffamation, et surtout de la prison ferme pour violation du contrôle judiciaire.

  • Procès pour diffamation

Un des procès s'est déroulé dans l'après-midi. Un vétéran de la Seconde guerre mondiale poursuivait Alexeï Navalny pour "diffamation", et le vieil homme a obtenu gain de cause.

Navalny a été reconnu coupable et condamné à une amende de près de 10 000 euros.

A l'origine de cette affaire, il y a un clip vidéo dans lequel un ancien combattant prenait fait et cause pour Vladimir Poutine. Navalny avait qualifié ce vieil homme de "traître".

Lors de l'audience ce samedi, l'opposant à Vladimir Poutine s'en est pris à la justice. "_Vous vous servez de ce vieil homme comme d'une marionnette, a-t-il lancé à la juge, et c'est ça qui est honteux. __Il n'a pas pu s'exprimer, et en plus, vous avez signé les documents à sa place. _Vous irez brûler en enfer pour tout ça !"

  • Procès pour violation du contrôle judiciaire

Plus tôt dans la journée, Navalny avait été condamné dans une autre affaire : une peine de 2 an et demi de prison ferme pour pour violation de contrôle judiciaire.

La cour a en fait rejeté l'appel déposé par Alexeï Navalny.

La procureure a souligné que Navalny s'était soustrait à de nombreuses reprises au contrôle judiciaire auquel il était soumis, et que cela justifiait que la peine de prison initialement avec sursis, soit commuée en peine de prison ferme.

Âgé de 44 ans, Alexeï Navalny risque donc d'être transféré dans un camp de travail pour y purger sa peine.

Ses avocats ont néanmoins indiqué qu'ils allaient se pourvoir en cassation.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Purges dans l'armée russe continuent, le chef d'état-major adjoint détenu

Russie : un remaniement parmi les proches de Vladimir Poutine

Russie : Vladimir Poutine reconduit Mikhaïl Michoustine au poste de Premier ministre