This content is not available in your region

Près d'un demi-million de morts du coronavirus aux États-Unis, la vaccination se poursuit

Access to the comments Discussion
Par euronews  avec AFP, AP
euronews_icons_loading
Près d'un demi-million de morts du coronavirus aux États-Unis, la vaccination se poursuit
Tous droits réservés  AP/AP

Bien que de plus en plus d'Américains aillent se faire vacciner, les États-Unis s’apprêtent à franchir le seuil du demi-million de morts du coronavirus. Ces près de 500 000 décès représentent plus que le nombre combiné d'Américains morts sur les champs de bataille des deux guerres mondiales et dans le conflit du Vietnam... ou approximativement la population de Kansas City ... Les comparaisons se multiplient dans les médias américains.

Loin de là, en Australie, le Premier ministre Scott Morrison a montré l'exemple en devenant l'un des premiers de ses compatriotes à recevoir l'un des vaccins contre le Covid-19, en l’occurrence le Pfizer/BioNTech.

Et il a imploré la population d'aller se faire vacciner :

"C'est sans danger, c'est important, rejoignez-nous sur cette voie qui permettra au pays de sortir de la pandémie de Covid-19."

Le déploiement de la campagne de vaccination contre le Covid-19 en Australie commence ce lundi, la priorité étant donnée aux soignants, aux résidents et au personnel des maisons de retraite, ainsi qu'aux gardes-frontières et aux agents chargés de surveiller les quarantaines.

Dans la deuxième plus grande ville de Russie, Saint-Pétersbourg, le vaccin Spoutnik V a été administré à des sans-abris. Une initiative caritative soutenue par les autorités locales. 40 personnes ont ainsi reçu la première injection, comme Vladimir Souvorov, sans domicile fixe :

"Vous savez, s'ils disent que c'est nécessaire, alors c'est nécessaire. Je n'ai pas l'habitude d'aller voir des médecins, c'est difficile de discuter avec eux. Mais c'est une autre époque et une autre vie maintenant".

Et le vaccin Spoutnik V est désormais aussi distribué à Gaza grâce aux dons des Émirats Arabes Unis : 20 000 doses sont arrivées ce dimanche par le point de passage de Rafah avec l'Egypte.

Israël qui maintient le blocus sur la bande de Gaza a été interpellé par des groupes de défense des droits de l'Homme pour qu'il veille à ce que les Palestiniens de Gaza et de Cisjordanie soient vaccinés.

Israël est actuellement le leader mondial des vaccinations par habitant et commence son déconfinement grâce à un passeport vaccinal.