This content is not available in your region

Vers la dépénalisation du cannabis au Mexique

Access to the comments Discussion
Par Maxime Bayce  & AP
euronews_icons_loading
Un homme fume un joint devant le Sénat mexicain lors d'une manifestation pour la légalisation du cannabis, à Mexico, 31 décembre 2019.
Un homme fume un joint devant le Sénat mexicain lors d'une manifestation pour la légalisation du cannabis, à Mexico, 31 décembre 2019.   -   Tous droits réservés  Rebecca Blackwell/Copyright 2019 The Associated Press. All rights reserved.

Fumer un joint, seul ou entre amis, ne devrait plus être interdit au Mexique. Le pays devrait très bientôt devenir le troisième pays des Amériques, après le Canada et l'Uruguay, à dépénaliser la consommation à usage récréatif de la marijuana.

La Chambre des députés a approuvé un projet de loi autorisant les Mexicains de plus de 18 ans à détenir jusqu'à 28 grammes de cannabis, ainsi que de cultiver des plants à domicile.

Le Mexique est l'un des plus importants producteurs mondiaux de marijuana. Le secteur est actuellement tenu par les puissants cartels entretenant la violence qui gangrène le pays.

Jose Luis Martinez est journaliste et cultivateur de marijuana. "Peut-être que ce n'est plus aussi confortable qu'avant d'acheter du cannabis qui provient de marchés responsables de la violence, qui encouragent la corruption. Alors pourquoi ne pas semer et faire pousser ? C'est ainsi que la chaîne de la violence prendra fin".

"C'est un marché pour les narcotrafiquants, mais s'ils la rendent légale, je pense que cela réduira un peu la criminalité qui existe au Mexique", analyse Alan, consommateur de marijuana.

Mais il s'agit seulement d'une dépénalisation. Fondamentalement, la consommation de cannabis devrait rester un délit et de lourdes peines sont prévues en cas de détention au delà des 28 grammes permis.

Selon José Rivera, militant mexicain pro-cannabis, il s'agit seulement "de changer l'interdiction existant dans la loi générale sur la santé, en une nouvelle loi. C'est donc une interdiction plus légère, avec un autre nom".

Si le texte est définitivement adopté fin avril, il devrait ensuite entrer en vigueur d'ici six mois. Avec une population de 126 millions d'habitants, le Mexique pourrait ainsi devenir l'un des plus grands marchés légaux au monde pour le cannabis.