This content is not available in your region

Vaccins AstraZeneca : France, Allemagne, Italie... c'est reparti !

Access to the comments Discussion
Par euronews
euronews_icons_loading
Vaccins AstraZeneca : France, Allemagne, Italie... c'est reparti !
Tous droits réservés  Christophe Ena/Copyright 2021 The Associated Press. All rights reserved

La vaccination par AstraZeneca va reprendre dés ce vendredi dans plusieurs pays, dont la France, l'Allemagne ou encore l'Italie et la Slovénie.

Les uns après les autres, ils avaient suspendu par précaution son utilisation. L'avis favorable rendu ce jeudi par l'Agence européenne des médicaments a changé la donne.

Alors que la troisième vague monte, les gouvernements misent sur l'accélération des campagnes de vaccination. Le Premier ministre français qui s'est exprimé ce jeudi, a annoncé qu'il recevrait lui-même une injection du vaccin AstraZeneca.

"La Haute Autorité de Santé française, qui est chargée dans notre pays de formuler les indications de tel ou tel vaccin, actualisera sa recommendation s'agissant du vaccin AstraZeneca afin que nous puissions reprendre immédiatement, dans la foulée, dés demain après-midi la campagne de vaccination", a déclaré Jean Castex.

"Les experts de l'Agence européenne des médicaments ont confirmé notre approche. Il était juste de suspendre par précaution la vaccination par AstraZeneca jusqu'à ce que l'accumulation de cas de ce type très rare de thrombose ait été analysée. Permettre aux médecins de continuer sans cette information aurait été difficile à justifier à notre avis", a expliqué Jens Spahn, ministre de la santé allemand.

D'autres pays, notamment les Pays-Bas, le Portugal et l'Espagne vont attendre la semaine prochaine pour reprendre les injections, le temps de faire le point et de reconsidérer par exemple les groupes d'âge visés pour ce vaccin explique la ministre de la santé espagnole.

"Lundi prochain, nous nous réunirons avec les régions pour définir définitivement quels groupes, sur la base de l'alerte reçue et de la modification du dossier technique, nous commencerons à vacciner avec Astrazeneca dans notre pays", a précisé Carolina Darias.

De leur côté, la Norvège et la Suède attendront d'avoir effectué la semaine prochaine leurs propres évaluations pour reprendre la vaccination.

En Italie, les injections reprennent dés ce vendredi. Comme dans beaucoup de pays, un certain nombre de personnes gardent des réticences face aux vaccins, tandis que d'autres assument la dose d'incertitude que comporte tout médicament. "Personnellement, je n'ai pas confiance, je ne me ferai pas vacciner, je sais que moralement ce n'est pas très correct, car si tout le monde pensait comme moi, le COVID ne disparaîtrait jamais, mais malheureusement, je n'ai pas confiance" confie cette habitante de Rome

"Tout médicament comporte un certain pourcentage de risque, celui-ci aussi, comme tous les autres. croisons les doigts. Je vais certainement l'obtenir, si je dois avoir l'AstraZeneca, alors je me ferai vacciner" estime cet autre.