This content is not available in your region

L'Italie commémore les victimes du Covid-19 à Bergame

Access to the comments Discussion
Par Paolo Alberto Valenti  & euronews  avec AFP
euronews_icons_loading
L'Italie commémore les victimes du Covid-19 à Bergame
Tous droits réservés  AP Photo

Le 18 mars sera désormais en Italie une journée de commémoration nationale en hommage à toutes les victimes du Covid-19.

Et c'est à Bergame, ville symbole de la pandémie que s'est tenue une cérémonie en présence de Mario Draghi, le chef du gouvernement italien... Couronne de fleurs au cimetière local et inauguration d'un "Bois de la mémoire".

"C'est à partir d'ici, de cet endroit que nous nous souvenons de ceux qui ne sont plus là. Dans cette ville, comme l'a rappelé le maire, il n'y a personne qui n'ait pas eu un membre de sa famille ou une connaissance touchée par le virus. Cher habitants de Bergame , vous avez vécu des jours terribles où vous n’aviez même pas eu le temps de pleurer vos proches, de les saluer ou de les accompagner une dernière fois. Les images de cette tragédie ont frappé toute l'Italie et le monde entier mais il y en a surtout une qui est indélébile : cette colonne de camions militaires transportant des cercueils" a souligné Mario Draghi.

"Bergame est devenue, bien malgré elle, l'épicentre de la première vague de la pandémie en Europe, au point de devenir la ville symbole de la tragédie qui a marqué le printemps 2020", a déclaré Giorgio Gori, maire de Bergame, au cours de la cérémonie.

"Mais Bergame veut également être la ville symbole de la renaissance" et envoyer "un message positif et d'espérance" au reste de l'Italie, a ajouté M. Gori.

L'Italie compte à ce jour 103 000 morts et la campagne de vaccination piétine faute de doses en nombre suffisant alors qu'une grande partie du pays s'est reconfinée lundi pour endiguer une troisième vague.

Environ 7,2 millions de doses ont été administrées à ce jour, mais seulement 2,2 millions de personnes ont reçu les deux doses nécessaires pour être protégé.