Le vaccin d’AstraZeneca "sûr et efficace" selon l'Agence européenne des médicaments

Le vaccin d’AstraZeneca "sûr et efficace" selon l'Agence européenne des médicaments
Tous droits réservés JOEL SAGET/AFP
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

L’Agence européenne des médicaments estime que le vaccin de l’entreprise pharmaceutique n’augmente pas le risque de caillots sanguins.

PUBLICITÉ

L’analyse de l’Agence européenne des médicaments (AEM) est claire et sans appel. Le vaccin d’AstraZeneca contre le covid-19 est "sûr et efficace". L’établissement basé à Amsterdam a passé une grande partie de la semaine à étudier le risque de caillot sanguin provoqué par le sérum. 

"Le comité a conclu que le vaccin n’est pas associé à l’augmentation du risque global d'événements thromboemboliques ou de caillots sanguins", résume la directrice de l’AEM, Emer Cooke. Cette question intervient dans un contexte d’augmentation des infections. Une quinzaine d’Etats membres ont suspendu temporairement l’usage de ce vaccin en attendant les résultats de l’analyse de l’Agence européenne des médicaments. Mais cette suspension allait à l’encontre même de l’avis émis par l’établissement.

Des pays comme la Pologne, la Grèce ou la Belgique n’ont pas interrompu l’emploi du sérum d’AstraZeneca. Tous ont souligné que les bénéfices de la vaccination étaient supérieurs aux risques possibles.

Mais il y a des inquiétudes sur les dommages à venir que cela portera sur la campagne européenne de vaccination. Selon Melinda Mills, professeure à l’université d’Oxfort, ce doute peut au contraire être positif. "Les gens qui étaient hésitants ou ceux qui n’hésitaient pas du tout vont commencer à réfléchir", explique-t-elle.

Les autorités françaises, italiennes et irlandaises ont déjà annoncé qu'elles reprendraient le plus rapidement possible l'usage du vaccin d'AstraZeneca. Mais convaincre les citoyens malgré ces derniers résultats pourrait se révéler un peu pus plus difficile.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

L'Agence européenne du médicament reste "fermement convaincue" des bénéfices du vaccin AstraZeneca

L'OMS au secours d'AstraZeneca : "pas de raison de ne pas utiliser" le vaccin

Il y a "une normalisation de la détention" des migrants