DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Europe : un week-end de Pâques à l'heure du Covid-19

Par Euronews avec AFP
euronews_icons_loading
Europe : un week-end de Pâques à l'heure du Covid-19
Tous droits réservés  AFP
Taille du texte Aa Aa

De nombreux pays s'apprêtent samedi à passer un nouveau week-end de Pâques sous la pression du virus et de son cortège de restrictions.

France, retour du confinement

A quelques heures de l'entrée en vigueur d'un nouveau confinement national en France, les gares sont très fréquentées à Paris et dans les autres grandes villes. Ceux qui le peuvent profitent des derniers jours de flexibilité pour aller se mettre au vert, avant un confinement de 4 semaines au moins : "Je pars parce que rester un mois et demi de plus dans un appartement de 30m2 et seul, c'est pas vraiment agréable socialement d'une part, et aussi parce que j'ai la chance de pouvoir faire du télétravail donc autant le faire là où j'ai des espaces verts pour m'aérer un peu l'esprit", raconte notamment Pierre, qui quittait la capitale française ce samedi.

A compter de 19h, les règles déjà imposées à 19 départements en vigilance renforcée vont s'étendre à toute la métropole pour quatre semaines : les commerces jugés non-essentiels vont devoir baisser le rideau, les déplacements seront limités à 10 km, et, pour la première fois depuis le confinement du printemps 2020, les crèches et établissements scolaires vont fermer pendant trois à quatre semaines.

La situation sanitaire continue de se dégrader, avec 145 personnes de plus en soins intensifs vendredi, soit la plus forte augmentation quotidienne en cinq mois, et 5 254 malades en réanimation.

Engagé dans une course contre la montre, l'exécutif mise aussi sur une nouvelle accélération de la campagne vaccinale (9 millions de premières doses, 3 millions de secondes doses), avec une cadence promise de 400 000 injections quotidiennes.

Belgique, nouveaux affrontements au bois de la Cambre

Pour la deuxième journée consécutive, quelques échauffourées ont éclaté vendredi au parc du bois de la Cambre, à Bruxelles - et 11 personnes ont été arrêtées notamment pour trouble à l'ordre public

Les forces de l'ordre étaient présentes en nombre pour empêcher la tenu d'un nouvel événement non autorisé - après le faux-festival "La Boum" organisé jeudi, qui avait entraîné des affrontements et la dispersion de près de 2 000 personnes.

Le faux festival avait fait l'objet de publicité sur Facebook et, selon les médias belges, il promettait des centaines de DJ de renommée mondiale dans le respect des règles sanitaires contre Covid-19.

Italie : Chemin de Croix sans public

Italie sera classée en zone "rouge" (haut risque de contagion et restrictions maximales) pour le week-end pascal, une fête très suivie dans le pays, qui est habituellement l'occasion de retrouvailles familiales. Et c'est face à un parvis désert que le pape François a présidé vendredi soir, sur la place Saint-Pierre, son deuxième Chemin de Croix d'affilée sans public à cause du Covid mais avec la participation d'enfants italiens.

Pays-Bas : AstraZeneca surveillé

Aux Pays-Bas les autorités ont suspendu vendredi l'utilisation du vaccin AstraZeneca pour les moins de 60 ans, après cinq cas de thrombose chez des femmes de 25 à 65 ans, et la mort de l'une d'entre elles

Dans la zone européenne, qui inclut une cinquantaine de pays dont la Russie et des Etats d'Asie centrale, le nombre des nouveaux décès causés par le coronavirus a dépassé les 24 000 la semaine passée et se rapproche "rapidement" du million, selon l'Organisation mondiale de la santé.