DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Grand Chelem de judo d'Antalya, dernière journée et bilan : les Italiens et les Japonais dominent

euronews_icons_loading
Grand Chelem de judo d'Antalya, dernière journée et bilan : les Italiens et les Japonais dominent
Tous droits réservés  from Euronews video
Taille du texte Aa Aa

Après la montée en puissance des Turcs à domicile vendredi, que nous a réservé cette troisième et dernière journée du Grand Chelem d'Antalya en Turquie ? Le Suédois Marcus Nyman a remporté sa deuxième médaille d'or en moins de deux semaines, la Japonaise Shori Hamada n'a pas déçu, tandis que les Italiens et les Japonais s'imposent au final comme les grands gagnants de la compétition.

Après l'élimination surprise du Japonais Shoichiro Mukai, la finale de la catégorie des moins de 90 kilos a opposé le Suédois Marcus Nyman, vainqueur à Tbilissi la semaine dernière, au Hongrois Krisztian Toth. Marcus Nyman est parvenu à s'imposer avec un waza-ari dans le Golden score. Il repart avec sa quatrième médaille d'or en Grand Chelem et sa deuxième médaille d'or en moins de dix jours !

La Japonaise Shori Hamada ne déçoit pas

Pas de surprise en revanche pour la numéro 2 mondiale Shori Hamada : la Japonaise a atteint la finale de la catégorie des moins de 78 kilos. Il faut dire que l'expérience paie : la judoka a déjà un palmarès de 9 médailles en Grand Chelem, dont deux en or. Et elle en a décroché une troisième, au terme d'une victoire par ippon face à la Polonaise Beata Pacut. Un test concluant, donc, pour la Japonaise, à l'approche des Jeux Olympiques, pour lesquels elle a été sélectionnée.

On retiendra aussi de cette troisième journée la belle performance de Zelym Kotsoiev dans la catégorie des moins de 100 kilos. L'Azerbaïdjanais a profité de l'élimination du favori Shady Elnahas. Et après avoir battu le médaillé olympique français Cyrille Maret, il s'est imposé en finale face au Japonais Aaron Wolf. Avec à la clé, sa première médaille d'or en Grand Chelem.

Première médaille d'or en Grand Chelem pour l'Israélienne Raz Herhsko

Dans la catégorie des plus de 78 kilos, la Chinoise Shiyan Xu partait pleine d'espoir, après avoir remporté l'or à Tbilissi la semaine dernière. Mais elle a trouvé sur son chemin l'Israélienne Raz Herhsko, qui avait, en revanche, échoué aux pieds du podium en Géorgie. La judoka de 22 ans était donc déterminée à prendre sa revanche. Et c'est chose faite : avec deux waza-ari, elle repart avec sa toute première médaille d'or en Grand Chelem.

Enfin, dans la catégorie des plus de 100 kilos, le Russe Tamerlan Bashaev, arrivé deuxième en Géorgie la semaine dernière, a fait preuve de robustesse tout au long de la journée. En finale, il affrontait le médaillé d'argent olympique japonais Hisayoshi Harasawa. Et son gabarit plus petit ne l'a pas empêché de s'imposer.

Mais Tamerlan Bashaev a évité tout triomphalisme._ "Je pense que cela fait partie du judo ; quand on combat, et quand je gagne contre mon adversaire, c'est comme si j'avais détruit son rêve, donc je ne peux pas dire : oh, je suis le meilleur!"_

Quelles sont les nations qui finissent sur le podium ?

Bilan de ce Grand Chelem après trois jours de compétition à laquelle participaient plus de 90 nations : l'Italie et le Japon terminent sur la première marche du podium avec 4 médailles chacun, dont 2 en or et 2 en argent. Le Canada complète le podium tandis que la Turquie n'en est pas loin. Le pays hôte remporte en tout 3 médailles. A noter aussi que la France finit à la seizième place.