Nouvelles manifestations anti-restrictions en Europe

Manifestation anti-restrictions à Bucarest (Roumanie), le 3 avril 2021.
Manifestation anti-restrictions à Bucarest (Roumanie), le 3 avril 2021. Tous droits réservés Vadim Ghirda/Copyright 2021 The Associated Press. All rights reserved.
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

En Suisse, en Allemagne ou en Roumanie, des citoyens ont manifesté pour exprimer leur colère face aux restrictions sanitaires prises pour lutter contre la pandémie de Covid-19.

PUBLICITÉ

Pour le 7e jour consécutif, des Roumains ont manifesté à Bucarest contre les restrictions sanitaires, entrées en vigueur le 28 mars. Elles comprennent notamment l'instauration d'un couvre-feu à 20h dans les régions les plus touchées par la pandémie. La Roumanie est actuellement confrontée à une troisième vague de contaminations au Covid-19, et connaît des records d'hospitalisations en soins intensifs.

Autre manifestation anti-restrictions à Saint-Gall en Suisse, où des affrontements ont éclaté à l'issue du rassemblement. Des manifestants ont lancé des pétards et des projectiles sur les forces de l'ordre, qui ont répliqué avec des gaz lacrymogènes et des balles en caoutchouc. 19 personnes ont été interpellées.

À Stuttgart plusieurs milliers de personnes venues de toute l'Allemagne se sont rassemblées pour manifester contre les mesures sanitaires. Elles répondaient à l’appel des "Querdenker", un mouvement qui se définit comme "anticonformiste" et qui refuse depuis plusieurs mois les restrictions prises pour lutter contre la pandémie.

En France enfin, c'est le monde de la culture qui se mobilise ces dernières semaines. À Paris, une vingtaine de jeunes artistes ont manifesté topless devant le ministère de la Culture, pour alerter sur leur situation et demander la réouverture des lieux culturels, fermés depuis des mois.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Vladimir Poutine affirme être prêt à négocier avec l'Ukraine sans "schémas imposés"

Feux de forêt : la Roumanie touchée, la Grèce se prépare

Comment soutenir l'Ukraine à long terme ?