DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Covid-19 en Europe : vacciner toujours plus vite pour sortir de la crise

Par Julien Pavy avec AFP
euronews_icons_loading
Covid-19 en Europe : vacciner toujours plus vite pour sortir de la crise
Tous droits réservés  Omar Marques/Copyright 2021 The Associated Press. All rights reserved.
Taille du texte Aa Aa

La situation demeure critique dans les services de réanimation en France qui accueillent toujours plus de patients. Un peu partout en Europe, on tente de mettre les bouchées doubles dans la campagne vaccinale.

France : 5 400 patients en réanimation, vaccins au Stade de France

5 400 personnes étaient en soins intensifs selon le dernier bilan contre 3 600 il y a un mois. Compte tenu du rythme élevé des nouvelles contaminations, ce chiffre va continuer à augmenter dans les prochaines semaines.

Selon, le ministre de la Santé, Olivier Véran, la France pourrait se rapprocher du pic de la première vague il y a un an quand plus de 7 000 patients étaient en réanimation :

"Il y a toujours deux ou trois semaines d'écart entre le pic des contaminations et le pic des cas graves parce que quelqu'un qui va faire une forme grave va la développer généralement 10 à 15 jours après après avoir été contaminée. Donc si nous devions atteindre le pic cette semaine, dans ce cas là cela voudrait dire que deux à trois semaines plus tard, nous aurions le pic de réanimation qui sera élevé puisque vous avez vu nous sommes déjà à plus de 5000 malades."

Il y a toujours deux ou trois semaines d'écart entre le pic des contaminations et le pic des cas graves.
Olivier Véran
Ministre français de la Santé

Par ailleurs, plusieurs lignes de vaccinations ont été ouvertes ce mardi dans le célèbre Stade de France au nord de Paris.

L'enceinte sportive reconvertie en "vaccinodrome", avec pour objectif de parvenir rapidement à 10.000 injections par semaine.

L'Espagne accélère la vaccination

A l'instar de la France, l'Espagne compte sur la vaccination pour sortir de la crise. Lundi, le pays a reçu une importante livraison de doses du vaccin Pfizer-BioNTech, alors que les régions s'apprêtent à ouvrir de nouveaux stades, auditoriums et même des arènes pour procéder aux injections.

Dans toute le pays, les professionnels de santé se préparent à accélérer la vaccination. "Nous nous préparons à vacciner 10 000 personnes par jour, dit cette infirmière. Nous pouvons le faire grâce à l'incroyable dévouement des professionnels de la santé, grâce à la coordination et la coopération des citoyens qui arrivent à l'heure pour se vacciner, avec toutes les informations sur leurs téléphones portables. "

Nous nous préparons à vacciner 10 000 personnes par jour.
Une infirmière espagnole

La vaccination sur des Vaporettos

A Venise, les autorités ont commencé à transformer des "Vaporettos", des bus sur l'eau, en clinique mobile. L'objectif : atteindre les plus de 80 ans qui vivent sur les îles moins peuplées de la Lagune.

Enfin, la Serbie a reçu des des centaines de milliers de doses du vaccin chinois Sinopharm. Le gouvernement a allégé les mesures de restrictions malgré le nombre élevé d'infections pour préserver l'économie déjà fortement fragilisée par cette crise sanitaire, comme partout sur le continent.