DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Décès du rappeur DMX : une voix rauque, des textes enragés et des aboiements

Par Olivier Peguy avec AFP, AP
euronews_icons_loading
Décès du rappeur DMX : une voix rauque, des textes enragés et des aboiements
Tous droits réservés  AP Photo
Taille du texte Aa Aa

Il était une des figures du rap américain des années 90 et 2000 : le rappeur DMX est décédé ce vendredi à New York, à l'âge de 50 ans.

Il était hospitalisé depuis plusieurs jours suite à une overdose et un infarctus.

De son vrai nom Earl Simmons, DMX s'était d'abord fait connaître sur la scène underground new-yorkaise, avant d'apparaître au grand jour dans la galaxie rap, avec sa voix grave et des aboiements de chiens dans certains morceaux.

Depuis ce vendredi, les fans lui rendent hommage, notamment aux abords de l'hôpital où il est décédé.

« On a perdu une véritable légende du hip-hop », se désole un jeune homme, venu du Connecticut voisin.

« J'ai grandi avec sa musique. Il comptait pour moi parce qu'il représentait notre quartier », ajoute une jeune femme.

Les chiens et le pasteur

En tout, DMX aura sept albums officiels à son actif. Il sera nominé trois fois aux Grammys, sans toutefois décrocher le précieux trophée.

Le rappeur était aussi le père de 15 enfants, nés de plusieurs femmes différentes.

Il avait eu maille à partir avec la justice américaine, entre autre pour fraude fiscale et conduite dangereuse.

L'artiste avait une passion pour les chiens. "Ton chien mourrait pour toi. Tu peux frapper ton chien, s'il te voit en difficulté et que tu vas mourir, il sera là pour toi", disait-il en 1999.

Parallèlement, animé par la foi chrétienne, il disait qu'il souhaitait un jour devenir pasteur.