Diplomatie : La tension monte entre la République tchèque et la Russie

Diplomatie : La tension monte entre la République tchèque et la Russie
Tous droits réservés AP Photo
Tous droits réservés AP Photo
Par Laura Berlioz
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

La République tchèque expulse 18 diplomates russes accusés d'espionnage et recherche deux agents du GRU soupçonnés d'avoir participé à une grave explosion en 2014. Le Kremlin dénonce une "série d'actions anti-russes".

PUBLICITÉ

C'est une déclaration qui ne va pas améliorer les relations russo-tchèques. Le premier ministre a annoncé à Prague l'expulsion de diplomates russes. Dix-huit au total. La République tchèque les soupçonne d'être des agents des services secrets russes. Ils ont 48 heures pour quitter le pays.

Le Kremlin dénonce une série d'actions anti-russes prises par la République tchèque ces dernières années. Ils y voient la main mise des Etats-Unis. A Prague, le gouvernement dit avoir eu la preuve vendredi que des agents du renseignement russes sont impliqués dans l'explosion d'un entrepôt en 2014. Un fait divers qui a marqué le pays. Voici les photos de deux d'entre eux, toujours recherchés.

"Selon la police et les services de renseignement tchèques, nous savons maintenant que les deux officiers du GRU ont été effectivement impliqués dans l'attaque qui a causé la mort de deux citoyens tchèques et l'évacuation de centaines de personnes. C'est probablement le plus grand assaut russe sur le territoire tchèque depuis 1968, l'invasion de la Tchécoslovaquie.", détail Jakub Janda,directeur de l'European Values Center for Security Policy à Prague,

Alexander Petrov et Rusian Boshirov sont également suspectés d'avoir empoisonné en 2018 Sergei skripal ancien espion russe et sa fille au Royaume-Uni. De son côté Moscou nie toute implication.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

La diplomatie au plus bas entre l’Union européenne et la Russie

Controverse à l'école en République tchèque : une enseignante relaie la propagande russe

La nouvelle loi ukrainienne sur la mobilisation est entrée en vigueur