DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Réduction des émissions carbone : les promesses du Sommet sur le climat

euronews_icons_loading
Joe Biden
Joe Biden   -   Tous droits réservés  Evan Vucci/Copyright 2021 The Associated Press. All rights reserved
Taille du texte Aa Aa

Protéger la planète du réchauffement climatique en accélérant la transition verte.

Intensifier les efforts

Les grandes puissances mondiales comptent intensifier leurs efforts pour réduire leurs émissions de gaz à effet de serre. C'est ce qui ressort du sommet virtuel sur le climat organisé par le président américain Joe Biden, qui a salué l'engagement des différents chefs d’État, dont Vladimir Poutine :

"Je suis très heureux de l'appel lancé par le président russe pour que les pays du monde contribuent ensemble à éliminer le dioxyde de carbone. Les États-Unis ont hâte de travailler avec la Russie et d'autres pays dans ce domaine. C'est une grande promesse."

Le Danemark, élève modèle

Au sein de l'Union européenne, le Danemark est l'un de ces pays dont les grandes puissances mondiales pourraient s'inspirer dans les prochaines années, Copenhague ayant décidé de stopper l'extraction de pétrole et de gaz en mer du Nord d'ici 2050.

"Aujourd'hui, le Danemark compte plus d'emplois dans les énergies vertes que dans les énergies fossiles et le secteur privé y contribue, a indiqué la Première ministre danoise Mette Frederiksen. Nous avons formé des partenariats climatiques avec tous les secteurs de l'économie danoise. Tout le Danemark est désormais uni pour atteindre l'objectif de réduction de 70% des émissions d'ici à 2030."

Traduire les promesses en actes

Après ce sommet, de nombreuses personnalités, dont le fondateur de Microsoft Bill Gates, saluent la volonté de Joe Biden de réinscrire les États-Unis au centre de la lutte contre le réchauffement climatique refermant ainsi la page climatosceptique ouverte par Donald Trump.

Le nouveau locataire de la Maison Blanche a promis de réduire les émission américaines d'environ 50% d'ici à 2030 par rapport à 2005, doublant ainsi quasiment le précédent engagement.

D'autres pays, comme le Japon et le Canada,ont également relevé leurs objectifs. Reste maintenant à traduire les promesses en actes.