DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Le secret du développement des transports doux : l'intermodalité

Par Aurora Velez
euronews_icons_loading
Smart Regions
Smart Regions   -   Tous droits réservés  euronews
Taille du texte Aa Aa

Entre Aix-en-Provence et Marseille, le nouveau pôle d'échanges multimodal de Gardanne se veut une incitation à renoncer à la voiture et à choisir les modes de transport doux. Il a été mis en service en janvier dernier après deux ans de travaux. Sa réalisation a été financée en partie par la politique européenne de cohésion.

Ce projet vise à répondre à l'augmentation de la fréquentation sur la ligne ferroviaire TER Aix-Marseille qui fait l'objet d'une vaste modernisation. Catherine Fabre, responsable du service des projets opérationnels à la Métropole Aix-Marseille, nous explique dans quel cadre il s'inscrit.

Vers un doublement de la fréquentation de la gare de Gardanne

"Ce pôle d'échanges a été décidé dès 2015 pour répondre aux besoins futurs liés à la modernisation de la ligne ferroviaire Marseille-Gardanne-Aix," précise-t-elle.

"Dès fin 2021, on devrait avoir un doublement de la fréquentation de la gare SNCF de Gardanne suite à la modernisation de cette ligne," souligne-t-elle.

"Plus de 50 pôles d'échanges en projet"

"Ce pôle d'échanges s'inscrit dans un schéma global de développement des transports sur la métropole," poursuit Catherine Fabre. "Ce sont plus de cinquante pôles d'échanges qui sont inscrits à l'agenda métropolitain en matière de mobilité," précise-t-elle.

Journaliste • Aurora Velez