DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Le dernier chant des profondeurs : vidéo des 53 disparus du sous-marin indonésien, tous réunis

L'équipage d'un navire de la marine indonésienne au cours des recherches du sous-marin KRI Nanggala 402, le 25 avril 2021
L'équipage d'un navire de la marine indonésienne au cours des recherches du sous-marin KRI Nanggala 402, le 25 avril 2021   -   Tous droits réservés  Achmad Ibrahim/AP
Taille du texte Aa Aa

Ce n'est pas le chant des sirènes mais au contraire celui de leurs habituelles victimes, les marins, qu'on entend peut-être remonter des hauts-fonds depuis quelques jours au large de l'île de Bali, au centre du plus vaste archipel au monde, l'Indonésie... Les familles éplorées des 53 militaires, membres d'équipage du sous-marin KRI Nanggala 402 qui ont tous disparu dans ces eaux, pourraient l'imaginer comme un message ultime de leurs êtres chers.

Ensemble pour chanter "Au revoir"...

La marine indonésienne a en effet choisi de leur rendre un bel hommage en rendant publique une vidéo enregistrée par les sous-mariniers eux-mêmes : elle les montre réunis tous ensemble lors d'une plongée en train d'entonner une chanson traditionnelle très populaire dans le pays, "Sampai Jumpa", ce qui signifie d'ailleurs "Au revoir". Il est à peine besoin de dire que ce chant résonne dans tous les coeurs des Indonésiens, et bien au-delà grâce aux réseaux sociaux.

L'une des paroles de "Sampai Jumpa" émeut particulièrement au regard de la tragédie du sous-marin KRI Nanggala 402 :

Je ne suis pas prêt à ce que tu me manques, je ne suis pas prêt à te laisser

Un cercueil à plus de 800 m de profondeur

Dans le petit film, on peut voir notamment le commandant Heri Oktavian, mort aux côtés de ses hommes. La chanson avait en fait été interprétée il y a quelques jours en hommage au chef des forces sous-marines indonésiennes qui a quitté ses fonctions en mars dernier.

Indonesian Navy via AP
Une photo sous-marine prise par l'armée indonésienne au large de Bali, le 25 avril 2021Indonesian Navy via AP

Le submersible avait disparu des radars le 21 avril dernier au cours de manoeuvres militaires menées au large de Bali. Dimanche 25 avril, l'armée a annoncé l'avoir finalement localisé par plus de 800 mètres de fond où il gît désormais (photo ci-dessus). A une si grande profondeur, de premiers indices font penser aux experts que le bâtiment a été broyé par la pression de l'eau ; il a été coupé en trois morceaux.