DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

A Liverpool, un concert du "monde d'avant" sans masques, ni distanciation

Par Maxime Bayce
euronews_icons_loading
A Liverpool, un concert du "monde d'avant" sans masques, ni distanciation
Tous droits réservés  via AFP video
Taille du texte Aa Aa

Le rock fait son retour dans un de ses berceaux d'origine. A Liverpool, dimanche, était organisé un concert géant devant quelques 5000 personnes sans masques, ni distanciation sociale. Une expérience pour tente de mesurer le risque de contagion à quelques semaines du lancement de la saison des festivals.

"Je pense que c'est bien de tout recommencer pour tester si tout peut fonctionner pour l'été, et si tout se passera bien", se réjouit une spectatrice.

"Ils doivent avoir des données réelles pour voir si ça va marcher, donc nous sommes heureux d'en faire partie", estime une autre.

Les spectateurs devaient fournir un test négatif pour rentrer dans l'espace du concert, ils se sont également engagés à en refaire un dans les cinq jours. Reste à savoir si sur le long terme cette expérience pourra être pérennisée.

"C'est une question difficile, car il est évident qu'à l'heure actuelle, l'incidence au Royaume-Uni est très faible, il est donc très peu probable que vous soyez infecté, en particulier si vous êtes à l'extérieur", analyse Stephen Bustin, professeur de médecine moléculaire à l'Université Anglia Ruskin. "Cependant, la question du masque est clairement importante. Nous devons continuer à porter des masques. Et comme nous ne savons pas nécessairement où se trouvent les infections et les clusters, il n'y a pas de conseil général que je puisse donner, si ce n'est de garder son masque, de se méfier et de maintenir toutes les mesures d'hygiène en place".

Ce genre d'expériences se multiplie à travers l'Europe. A Barcelone, après un concert réunissant 5000 personnes cette fois-ci toutes masquées, aucun cas de contamination au Covid-19 n'a été détecté. De quoi redonner un peu d'espoir au secteur du spectacle vivant, l'un des plus touché par la crise.