EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Find Us
PUBLICITÉ

Covid-19 : l'Inde toujours submergée par la deuxième vague

Covid-19 : l'Inde toujours submergée par la deuxième vague
Tous droits réservés Rajanish Kakade/Copyright 2021 The Associated Press. All rights reserved
Tous droits réservés Rajanish Kakade/Copyright 2021 The Associated Press. All rights reserved
Par euronews avec AFP
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

La pandémie continue de flamber et la pénurie d'oxygène se poursuit à New Delhi malgré l'arrivée de l'aide internationale

Aucun signe d'amélioration en Inde. Le pays reste accablée par une deuxième vague dévastatrice de Covid-19.

PUBLICITÉ

Officiellement le ministère de la santé évoque plus de 220 000 décès dus au coronavirus. Mais ce chiffre est très largement sous-évalué selon les experts. Le nombre de nouvelles contaminations ne faiblit pas avec plus de 380 000 nouveaux cas répertoriés ces dernières 24 heures. Le cap des 20 millions de cas a été franchi en début de semaine.

Les places manquent toujours dans les hôpitaux et l'oxygène est une denrée rare notamment dans la capitale New Delhi. "Je suis ici pour remplir une bouteille d'oxygène pour un proche malade", explique cet homme, "j'attends depuis cinq heures du matin. Pour l'instant, rien ne se passe. J'espère que j'en obtiendrai, mais beaucoup repartent découragés".

Mercredi, le gouvernement indien a reçu l'ordre de la plus haute juridiction du pays de soumettre un plan pour répondre aux besoins en oxygène des hôpitaux de Delhi. Face à l'urgence, la Banque centrale de l'Inde est par ailleurs montée au créneau en annonçant 6,7 milliards de dollars de prêts bon marché au secteur de la santé.

L'inaction du Premier ministre nationaliste Narendra Modi est pointée du doigt. Des voix appellent à la mise en place d'un strict confinement national pour tenter de juguler ou du moins de ralentir la flambée de la pandémie.

Dans ce contexte la vaccination est plus urgente que jamais. Si les autorités s'efforcent d'étendre leur campagne a un plus large public, les doses manquent dans ce pays de 1,3 milliards d'habitants. Jusqu'à présent seules 160 millions de doses ont été administrées.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

L’Italie en passe de négocier un nouvel ajustement budgétaire avec l’Union européenne

Brésil : Jair Bolsonaro accusé d'avoir bénéficié d'un "faux" certificat de vaccin anti-Covid

Covid-19 : quelque 2000 corps anonymes enterrés en Californie