DERNIERE MINUTE
Advertising
This content is not available in your region

Afghanistan : le deuil après l'attaque meurtrière de samedi

euronews_icons_loading
AFP
AFP   -   Tous droits réservés  AFP
Taille du texte Aa Aa

Ils se sont réunis sur la colline Hadji Nabi sur les hauteurs de Kaboul pour donner une sépulture à leurs filles, leurs nièces, leurs cousines tuées samedi dans l’attentat le plus meurtrier depuis un an en Afghanistan… Plus de 50 personnes, en majorité des lycéennes, sont mortes dans cette attaque contre une école pour filles et l’on compte une centaine de blessés.

La plupart des victimes sont des adolescentes de la communauté chiite Hazara. Une communauté minoritaire souvent visés par des militants sunnites extrémistes.

Tout en décrétant une journée de deuil national pour mardi, le président afghan Ashraf Ghani a mis en cause les talibans dans un communiqué.

Les talibans, eux, nient toute implication dans cet attentat, intervenu sur fond de retrait des 2.500 derniers soldats américains encore présents dans ce pays déchiré par 20 ans de conflit et toujours en proie à la violence. Ils ont annoncé un cessez-le-feu de trois jours pour l'Aïd el-Fitr, la fête musulmane qui marque cette semaine la fin du ramadan.