DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Chypre : passeport vaccinal et réouverture des frontières

Photo d'archives - "Bienvenue", écrit sur la devanture d'une boutique à Nicosie, le 04/05/2020.
Photo d'archives - "Bienvenue", écrit sur la devanture d'une boutique à Nicosie, le 04/05/2020.   -   Tous droits réservés  Petros Karadjias/Copyright 2020 The Associated Press. All rights reserved.
Taille du texte Aa Aa

Nouvelle étape dans le déconfinement à Chypre, avec notamment l'entrée en vigueur du "passeport vaccinal". Objectif : permettre un retour des touristes étrangers sur l'île.

Les autorités chypriotes ont franchi ce lundi une nouvelle étape dans le déconfinement, avec l'introduction d'un "passeport vaccinal".

Il s'agit d'un document attestant que l'on a été reçu au moins une dose de vaccin contre le Covid-19.

Jusque-là, les habitants ne pouvaient sortir sans avoir reçu un SMS du ministère de la Santé, leur donnant le feu vert. Ce SMS n'est désormais plus nécessaire.

La présentation du certificat de vaccination est nécessaire pour accéder :

- aux restaurants et bars

- aux lieux de culte

- aux salles de spectacle (théâtres, cinémas...)

- aux centres commerciaux et aux boutiques

- aux salles de sport

- aux hôtels et hébergements touristiques

Le tourisme étant crucial dans l'économie chypriote (il pèse environ un quart dans l'économie), l'introduction de ce passeport vaccinal offre un horizon plus dégagé pour les opérateurs de ce secteur.

Réouverture des frontières

L'île méditerranéenne de Chypre rouvre ses frontières lundi aux touristes vaccinés en provenance de 65 pays.

Les étrangers sont autorisés à entrer dans le pays sans mise en quarantaine obligatoire ou test Covid, mais sur présentation d'un certificat de vaccination. Cela vaut pour les personnes en provenance de 65 pays (États membres de l'Union européenne, mais aussi Etats-Unis, Israël, Liban, Russie...)

Les autorités ont publié une liste des pays dont les ressortissants sont admis à séjourner à Chypre, sous réserve d'avoir été vaccinés par l'un des vaccins reconnus par l'Agence européenne du médicament (EMA).

Chypre plaidait depuis longtemps dans ce sens, au même titre que plusieurs pays méditerranéens très dépendants au tourisme.

Depuis le début de l'épidémie, 69 432 cas positifs ont été enregistrés à Chypre, et 336 personnes sont mortes, selon les données de l'Université américaine John Hopkins.