DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

La finale de la Ligue des champions et ses supporters délocalisés à Porto

Access to the comments Discussion
Par euronews avec AFP
euronews_icons_loading
La finale de la Ligue des champions et ses supporters délocalisés à Porto
Tous droits réservés  Luis Vieira/Copyright 2019 The Associated Press. All rights reserved
Taille du texte Aa Aa

Le stade du Dragon à Porto pour accueillir la finale de la Ligue des Champions entre Chelsea et Manchester City. C'est l'option retenue par l'instance européenne du football, crise sanitaire oblige.

En raison des fortes restrictions de voyage entre le Royaume-Uni et la Turquie, le choix d'Istanbul, sans supporters anglais, semblait de plus en plus difficile à justifier.

Du coup, l'UEFA se replie sur Porto avec comme bonus au moins 12000 supporters anglais.

L'instance a garanti à chaque club 6000 billets, en vente dès ce jeudi, en attendant de finaliser avec les autorités locales le nombre total de spectateurs autorisés.

Dans un premier temps, le Royaume-Uni a été pressenti comme solution de repli, d'autant que le pays va rouvrir partiellement ses stades aux spectateurs pour les deux dernières journées de Premier League. Si la solution semblait de bon sens pour un public essentiellement britannique, encore fallait-il que Londres permette aux médias, responsables et invités d'entrer sur son territoire sans quarantaine. Faute d'accord en ce sens, l'instance a dû se tourner en début de semaine vers le Portugal.

Résultat, une finale 100% anglaise le 29 mai sur les bords du Douro. Première finale de Ligue des Champions pour Manchester City, Pepe Gaurdiola rêve d'un sacre qu'il a connu avec le Barca.

Chelsea, absente du dernier carré et des quarts de finale de la compétition depuis 2014, renoue avec le gratin européen, une belle revanche pour Thomas Tuchel évincé du PSG à Noël.