DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Nouveaux bombardements meurtriers à Gaza, violences en Cisjordanie

Access to the comments Discussion
Par euronews
euronews_icons_loading
Nouveaux bombardements meurtriers à Gaza, violences en Cisjordanie
Tous droits réservés  Hatem Moussa/Copyright 2021 The Associated Press. All rights reserved.
Taille du texte Aa Aa

Le Proche-Orient continuait ce samedi de plonger dans une spirale des violences qui déjà fait depuis lundi plus de 130 morts, la plupart palestiniens. De nouveaux raids israéliens ont eu lieu sur la bande de Gaza et de nouveaux tirs de roquettes, depuis l'enclave, ont frappé le sol israélien. Les violences s'étendent aux populations des villes d'Israël et de Cisjordanie.

Dix membres d'une même famille, dont huit enfants, sont morts lors d'une frappe israélienne à l'ouest de la bande de Gaza ce samedi, d'après les secours dépêchés sur place après l'effondrement d'un immeuble.

Des images montrant un bébé de six mois sur un lit d'hôpital ont été diffusées. Il s'agirait d'Omar Hadidi, présenté comme le seul survivant de sa famille qui était réunie pour fêter l'aid el fitr, selon le père de famille interrogé par la presse.

Les opérations militaires contre le Hamas vont continuer, assure le chef du gouvernement israélien Benjamin Netanyahou, qui affirme viser les cibles militaires du mouvement islamiste.

La nuit dernière, l'un des quartiers généraux du commandant militaire Taoufik Abou Naim a été visé, ainsi que plusieurs "sites de lancement de roquette", d'après un communiqué de l'armée israélienne.

Le Hamas a pour sa part continué de tirer en direction des villes israéliennes. Plus de 2 000 roquettes ont été lancées de l'enclave côtière depuis lundi soir, en soutien aux manifestants palestiniens de l'esplanade des mosquées de Jérusalem, un lieu saint juif et musulman.

Forte tension dans les villes

La tension entre les populations juives et musulmanes a depuis gagné plusieurs villes israéliennes, comme en témoignent des images de Jisr al-Zarqua, sur lesquelles des manifestants arabes israéliens se heurtaient hier soir à la police israélienne.

Des scènes similaires étaient filmées à Lod, près de Tel-aviv, une autre ville mixte, où la situation dégénère régulièrement depuis plusieurs jours entre jeunes arabes israéliens et groupes de juifs nationalistes.

Le conflit s'est vendredi étendu à la Cisjordanie, où des heurts entre Palestiniens et militaires israéliens ont fait 11 morts, alors que les Palestiniens commémorent ce samedi la Nakba, l'exode de quelque 700 000 Palestiniens à la création d'Israël en 1948.