EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Depuis le Qatar, le chef du Hamas fustige Israël

Depuis le Qatar, le chef du Hamas fustige Israël
Tous droits réservés Hatem Moussa/Copyright 2021 The Associated Press. All rights reserved.
Tous droits réservés Hatem Moussa/Copyright 2021 The Associated Press. All rights reserved.
Par euronews
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le leader du Hamas, au pouvoir dans la bande de Gaza, a participé à une manifestation à Doha au Qatar. Ismail Haniyeh avait été reçu hier soir par le chef de la diplomatie du Qatar, où il vit en exil.

PUBLICITÉ

Les raids aériens contre la Bande de Gaza n'empêchent pas le Hamas de répondre par des tirs de roquettes sur Israël. En fin de nuit, un homme a été tué lorsqu'une roquette a touché son domicile à Tel Aviv.

Hier, Israël a poursuivi ses frappes aériennes sur la Bande de Gaza. La maison d'un haut dirigeant du Hamas a été bombardée, une famille de dix personnes a été tuée dans un camp de réfugiés - des enfants pour la plupart - et la tour qui abritait l'Associated Press et d'autres médias a été pulvérisée. Le Premier ministre israélien a assuré qu'il "continuera à répondre avec force jusqu'à ce que la sécurité de son peuple soit rétablie".

Le leader du Hamas, au pouvoir dans la bande de Gaza, a participé à une manifestation à Doha au Qatar. Ismail Haniyeh avait été reçu hier soir par le chef de la diplomatie du Qatar, où il vit en exil. 

_ "Cette armée criminelle tue des femmes et des enfants avec des avions F-16_, a déclaré Ismail Haniyeh. Ils pensaient qu'ils dissuaderaient la résistance populaire."

 Des Palestiniens ont manifesté aussi dans la ville de Bethléem, en Cisjordanie, pour marquer le 73e anniversaire de la "Nakba", la "catastrophe" qui a vu des centaines de milliers de Palestiniens déplacés lors de la création d'Israël en 1947-1948, et pour dénoncer les attaques israéliennes contre la bande de Gaza.

 Certains manifestants ont été vus en train de brûler des drapeaux israéliens, tandis que d'autres ont été visés par des tirs de gaz lacrymogène par les forces israéliennes, dans la direction desquelles ils jetaient des pierres.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Plus de 90 morts à Gaza : Israël dit avoir visé Mohammed Deif, cerveau des attentats du 7 octobre

Israël prétend que Fadi Al-Wadiya était un militant du Jihad Islamique

Des dizaines de milliers de manifestants anti-Netanyahu à Jérusalem