EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Israël pilonne Gaza, les roquettes du Hamas touchent la banlieue de Tel Aviv

Israël pilonne Gaza, les roquettes du Hamas touchent la banlieue de Tel Aviv
Tous droits réservés Adel Hana/Copyright 2021 The Associated Press. All rights reserved.
Tous droits réservés Adel Hana/Copyright 2021 The Associated Press. All rights reserved.
Par euronews
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Dans la bande de Gaza, au moins 17 Palestiniens ont été tués dans de nouvelles frappes dimanche matin, La maison d'un dirigeant du Hamas a été pulvérisée. Depuis le 10 mai, 174 Palestiniens ont péri, dont 47 enfants, et 1.200 ont été blessés. Côté israélien, il y a 10 morts et 282 blessés.

PUBLICITÉ

Dans la bande de Gaza, au moins 17 Palestiniens ont été tués dans de nouvelles frappes ce dimanche matin. La maison d'un dirigeant du Hamas a été pulvérisée. On ignorait dans l'immédiat le sort de ce chef du bureau politique du Hamas. Depuis le début des violences le 10 mai, 174 Palestiniens ont péri dont 47 enfants, et 1.200 ont été blessés.

"Le nombre de personnes sous les décombres est encore inconnu, explique Alaa Neaizy, secouriste.  Comme nous l'ont dit les familles et les voisins,  ils sont beaucoup et nous travaillons pour les dégager."

 Hier dix Palestiniens, parmi lesquels huit enfants d'une même famille, ont péri dans le bombardement d'un camp de réfugiés de Gaza.

Plus tard, un immeuble qui abritait des médias internationaux a été détruit par des frappes de Tsahal, l'armée israélienne avait donné aux journalistes l'ordre d'évacuer.

 D'après Tsahal, 120 roquettes ont été tirées ces dernières heures depuis Gaza vers des villes israéliennes comme Tel-Aviv, et plusieurs dizaines ont été interceptées par le système de défense anti-aérien. En Israël ce sont dix personnes qui ont été tuées dont un enfant, et 282 blessées, depuis le début du conflit.

Malgré les appels de la communauté internationale le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou a assuré qu'il continuerait à défendre avec force la sécurité de ses concitoyens.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

La CIJ estime que la présence d'Israël dans les territoires palestiniens occupés est "illégale"

Nouvelle manifestation à Tel Aviv pour réclamer un accord sur la libération des otages

No Comment : manifestation de juifs ultra-orthodoxes contre le recrutement militaire en Israël