DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Les partisans de Navalny interdits d'élections ?

Access to the comments Discussion
Par euronews
euronews_icons_loading
Les partisans de Navalny interdits d'élections ?
Tous droits réservés  AP/AP
Taille du texte Aa Aa

A l’approche des élections législatives du mois de septembre en Russie, les partisans d’Alexei Navalny sont toujours plus menacés. Les organisations de l’opposant russe font face à une procédure pour « extrémisme » et nouveauté de ce mardi : des députés ont adopté en première lecture une proposition de loi interdisant aux personnes impliquées dans des groupes catalogués comme « extrêmistes » de se présenter aux législatives.

"Chers collègues, il y a tellement de dispositions constitutionnelles qui sont violées que je ne sais même pas comment on peut en discuter et comment on peut voter pour. Ils me disent : "nous allons ajouter des amendements" mais comment ajouter des amendements à une loi qui viole totalement plusieurs article de la Constitution ? ", a déclaré Valéry Gartung, membre de "Russie juste".

Une manoeuvre de plus contre l'entourage d'Alexei Navalny visé par de multiples offensives des autorités russes depuis le début de l'année. Inéligible depuis 2017, Navalny a été condamné à deux ans et demi de prison pour une affaire de fraude datant de 2014, largement considérée comme politique.

Le scrutin s'annonce délicat pour le parti au pouvoir Russie Unie, sur fond de lassitude des électeurs, de stagnation économique, de scandales de corruption, et cela malgré la popularité toujours réelle du président Vladimir Poutine.

Pour entrer en vigueur, la loi doit encore être adoptée en deuxième et troisième lectures par la Douma puis passer devant la chambre haute du Parlement. Des étapes qui sont généralement une formalité dans des institutions contrôlées par le Kremlin. La deuxième lecture est prévue le 25 mai.