DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Proche-Orient : toujours pas de paix en vue, après 10 jours d'affrontements

Access to the comments Discussion
Par euronews avec AFP, AP
euronews_icons_loading
Manifestation pour la paix en Israéliens et Palestiniens, organisée à Jérusalem, le 19/05/2021
Manifestation pour la paix en Israéliens et Palestiniens, organisée à Jérusalem, le 19/05/2021   -   Tous droits réservés  MENAHEM KAHANA/AFP or licensors
Taille du texte Aa Aa

Les appels à la fin des violences au Proche-Orient se multiplient, mais ils ne sont toujours pas entendus. Les échanges de tirs se poursuivent entre Israéliens et Palestiniens de la bande de Gaza.

Une chaîne humaine pour réclamer la paix avec les Palestiniens. C'est une des images de ce mercredi.

Des militantes pacifistes du mouvement Women Wage Peacese sont rassemblées devant la porte de Jaffa dans la vieille ville de Jérusalem.

Une action organisée alors que le conflit armé entre Israéliens et Palestiniens dure depuis 10 jours, et que les appels à la fin des violences sont, jusque-là, restés vains.

Ce mercredi, le président américain Joe Biden s'est entretenu avec le Premier ministre israélien. Il lui a dit espérer une "désescalade aujourd'hui".

Roquettes depuis le Liban

Cela n'a pas empêché l'armée israélienne de poursuivre ses bombardements contre la bande de Gaza, notamment dans le sud à la frontière avec l'Egypte, d'après un correspondant de l'Agence France presse sur place. Tsahal affirme ne faire que répliquer aux roquettes tirées depuis la bande de Gaza par le Hamas.

Cela dit, un autre front pourrait s'ouvrir puisque ce mercredi, plusieurs roquettes ont aussi été tirées contre Israël depuis le sud du Liban. Ces tirs n'ont pas été revendiqués dans l'immédiat. L'Etat hébreu a immédiatement répliqué avec des tirs d'artillerie.

Et puis il y a les heurts en Cisjordanie occupée, des affrontements parfois meurtriers qui opposent manifestants palestiniens et forces de l'ordre israélienne.

"Venir à bout du Hamas"

Le Premier ministre de l'Etat hébreu Benjamin Netanyahou s'est exprimé ce mercredi au sujet des opérations en cours contre le mouvement palestinien Hamas.

Il n'y a que deux possibilités d'affronter le Hamas, a-t-il dit, soit vous en venez à bout -et c'est toujours une possibilité- soit vous les dissuadez.
Benjamin Netanyahou
Premier ministre israélien

_« Il n'y a que deux possibilités d'affronter le Hamas, a-t-il dit, soit vous en venez à bout -et c'est toujours une possibilité- soit vous les dissuadez. Nous sommes actuellement engagés dans une dissuasion ferme.
_

Mais je dois dire que nous n'écartons aucune possibilité. Nous espérons pouvoir rétablir le calme, et ce, rapidement. Je veux dire que nous faisons cela en essayant au maximum d'éviter les victimes civiles. »

Depuis le début des affrontements, 219 Palestiniens ont été tués dans les bombardements israéliens sur la bande de Gaza. Parmi les victimes, une soixantaine d'enfants.

En face, les roquettes palestiniennes contre l'Etat hébreu ont coûté la vie à 12 Israéliens.