EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Find Us
PUBLICITÉ

A la découverte de la véloroute européenne de l'année 2021 !

Johannes Pleschberger / euronews
Johannes Pleschberger / euronews Tous droits réservés euronews
Tous droits réservés euronews
Par Johannes Pleschberger pour euronews
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

L'EuroVelo 13 invite les cyclistes à revivre une part importante de l'histoire européenne en suivant le trajet du "Rideau de fer" qui a séparé l'Europe pendant près d'un demi-siècle.

PUBLICITÉ

Si les amateurs de cyclotourisme la connaissent déjà, ils seront peut-être heureux d'apprendre qu'un tronçon de l'EuroVelo 13, dénommée aussi "la route du rideau de fer", a été élu meilleure véloroute de l'année 2021 !

Là où se trouvaient autrefois des no man's land, la zone interdite du rideau de fer, des cyclotouristes peuvent désormais explorer châteaux, forêts et vignobles et revivre une part importante de l'histoire européenne.

Pour le jury d'experts néerlandais du concours du salon du tourisme "Fiets en Wandelbeurs", l'infrastructure cyclable, l'intérêt culturel et la diversité de la piste, ont été déterminants pour l'attribution de ce prix annuel.

Markus et son fils Moritz qui connaissent le coin, acquiescent : 

"C'est une super manière de connaître différentes cultures et je pense que le paysage est extrêmement beau."

L'EuroVelo 13 ou Iron Curtain Trail s'étend sur 10 000 km, de la Mer de Barents jusqu'à la Mer Noire, il suit le trajet du rideau de fer qui a divisé l'europe pendant près d'un demi-siècle.

Les 400 kilomètres récompensés partent de Gmünd en Autriche en passant par la République tchèque jusqu'à Brastislava en Slovaquie.

Harald Winkler nous fait découvrir une partie reconstituée de l'ancienne clôture du rideau de fer, à Gmünd, en Autriche : 

"Sur cette clôture, il y a ces pointes de barbelés qui dépassent, et ce n'est pas seulement le symbole de la fermeture de deux régions, c'est le symbole d'une division violente, de nombreuses tragédies, de douleur, de souffrance, et aussi de mort."

A la maison d"histoire contemporaine de Gmünd, on découvre par exemple le destin du tchèque Frantiseck Factor, abattu par les gardes-frontières cinq ans avant la chute du rideau de fer.

C'est en 1989 que les tours de guet et les clôtures ont finalement été démolies et les frontières ouvertes.

Désormais la République tchèque et l'Autriche travaillent en coopération sur de nombreux projets.

Un exemple, ici sur la route du rideau de fer, le premier centre de santé transfrontalier d'Europe verra le jour l'automne prochain, et les assurés des deux pays pourront s'y faire soigner.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Le Premier ministre slovaque Robert Fico apparaît pour la première fois depuis l'attentat

En Slovaquie, le poison de la désinformation

Slovaquie : des civils récoltent plusieurs millions pour l'Ukraine