"Scratching the Surface", une exposition à Berlin sur la conscience écologique de l'artiste

"Scratching the Surface", une exposition à Berlin sur la conscience écologique de l'artiste
Tous droits réservés from AP video
Par Maxime Biosse Duplan
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

La décrépitude de notre planète, un thème récurrent des artistes conceptuels depuis soixante ans, quand est née une nouvelle conscience écologique.

PUBLICITÉ

Des planètes flottant dans l'espace.

On aperçoit sous elles des traces, des débris, comme si elles perdaient quelque chose, comme si leur peau, malade, tombait lentement en lambeaux.

Ce travail, de l'artiste Julian Charrière, s'intitule "Nous sommes tous des Astronautes sur un petit vaisseau appelé la Terre" ; il est installé dans une exposition au musée Hamburger Bahnhof de Berlin.

La décrépitude de notre planète, un thème récurrent des artistes conceptuels depuis soixante ans, quand est née une nouvelle conscience écologique.

Sven Beckstette, commissaire de l'exposition : "On a commencé avec le" land art ", ce sont les artistes des années 60 qui ont quitté les ateliers et sont sortis dans la nature. Mais d'autres tendances sont aussi importantes pour nous, comme les artistes qui ont travaillé avec des matériaux naturels."

Comment différents courants artistiques ont pu rendre compte des actions de l'humanité sur l'évolution des structures et des systèmes terrestres, c'est l'objectif de cette exposition ô combien d'actualité, à voir à Berlin jusqu'au 7 novembre. 

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

No Comment : la 26e édition d'Art Paris se tient au Grand Palais Ephémère

De la peinture sur la dernière fresque londonienne de Banksy

Rencontre avec l'artiste hongrois qui recycle les déchets en sculptures