DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

La Macédoine du Nord face au défi de sa pollution atmosphérique

Access to the comments Discussion
Par Borjan Jovanovski
euronews_icons_loading
Green Week
Green Week   -   Tous droits réservés  euronews
Taille du texte Aa Aa

Skopje est régulièrement prise dans un brouillard épais en hiver, époque de l'année où la capitale de la République de Macédoine du Nord est en permanence classée parmi les villes les plus polluées d'Europe. Selon des estimations de la Banque mondiale, la pollution atmosphérique cause dans le pays, 1 100 décès par an pour une population de seulement 2 millions d'habitants.

De graves répercussions sur la santé

Le Réseau Santé de l'Europe du Sud-Est (SEEHN) qui œuvre à la promotion de la santé au sein de ses pays membres travaille activement sur cette situation environnementale alarmante à Skopje.

Mira Jovanovski Dashic est la directrice de ce réseau. "Nous disposons d'un rapport fait par des experts de nos États membres et il est clair que les dégâts de la pollution atmosphérique sur la santé sont extrêmement importants," souligne-t-elle. "Les répercussions peuvent être observées au niveau des maladies cardiaques, des allergies, des cancers, etc." énumère-t-elle.

Des enquêtes ont montré que plusieurs grands consommateurs d'énergie en Macédoine du Nord utilisent des carburants interdits par les réglementations européennes.

"Nous ne pouvons pas nous contenter d'harmoniser nos lois, nous devons les faire appliquer"

Aujourd'hui, le pays a harmonisé une grande partie de sa législation avec celle de l'Union, mais les effets de cette évolution se font attendre.

Le ministre de l'Environnement Naser Nuredini le reconnaît, mais compte y remédier. "C'est pour cela que nous invoquons toujours l'état de droit : nous devons faire appliquer nos lois, nous ne pouvons pas nous contenter de les harmoniser, nous devons travailler sur plusieurs fronts, donc nous avons besoin d'une meilleure collaboration entre secteurs," admet-il.

Faiblesse systémique

"Le ministère de l'Environnement a proposé plusieurs lois nouvelles," affirme-t-il avant d'ajouter : "Nous ne pouvons pas simplement les adopter au Parlement : il faut travailler avec des inspecteurs, d'autres ministères et agences pour les faire appliquer."

La transposition de la loi dans la réalité représente l'une des grandes faiblesses systémiques des pays en transition comme la Macédoine du Nord. C'est un point que la Commission européenne évoque dans tous ses rapports d'étape. Les citoyens eux attendent que le gouvernement mette en application cette recommandation de la Commission pour donner un peu d'air frais au pays.

Pendant la "Green Week" sur euronews, nos équipes des services news et magazines explorent des histoires et solutions qui illustrent les efforts entrepris pour mieux préserver l'environnement à travers l'Europe.