DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Mexique : le parti du président Obrador recule à l'issue des législatives

euronews_icons_loading
Mexique : le parti du président Obrador recule à l'issue des législatives
Tous droits réservés  Fernando Llano/Copyright 2021 The Associated Press. All rights reserved.
Taille du texte Aa Aa

C'est un revers pour le président mexicain de gauche Andres Manuel Lopez Obrador. Son parti sort affaibli des législatives organisées dimanche. Selon les premières estimations officielles, le parti Morena disposerait entre 190 et 203 sièges sur 500 et perdrait à la fois la majorité absolue à la Chambre des député et la majorité qualifiée avec ses trois alliés. Sans cette dernière majorité, impossible pour le président Obrador de faire passer des réformes constitutionnelles.

Par ailleurs, le Parti d'action nationale (PAN), le Parti révolutionnaire institutionnel (PRI) et le Parti de la révolution démocratique, qui se sont présentés en coalition, totaliseront entre 181 et 213 sièges, selon l'Institut national électoral (l'INE).

Ils totalisent actuellement 139 députés.

"Les résultats définitifs émergeront des dépouillements qui débuteront mercredi prochain", a déclaré le président de l'INE, Lorenzo Córdova, lors d'une allocution à la presse.

Près de 95 millions de Mexicains avaient été conviés à ce scrutin en forme de test à mi-mandat pour le président.

Pour les experts, l'enjeu de ce scrutin était l'avenir du Mexique : celles des réformes présidentielles ou un retour à une politique plus ancienne. Se présentant comme le fer de lance contre la corruption chronique au Mexique, Andres Manuel Lopez Obrador a été élu en 2018 pour un mandat de six ans avec un programme de réformes sociales.

Ces élections ont été marquées par des violences, notamment le meurtre de 5 responsables d'un bureau de vote la veille du scrutin. Au moins 90 politiciens ont été tués depuis le début de la campagne, en septembre dernier, dont 36 candidats.